1 mobile sur 2 est un Smartphone

Ce n’est pas véritablement un scoop mais la tendance se confirme nettement. Selon l’étude menée aux USA par Nielsen, les smartphones sont en passe de franchir la barre symbolique de 50% du parc. Le chiffre était de 36% il y a un an. Sur les trois derniers mois, deux tiers des mobiles achetés sont des Smartphones.

En termes de parts de marché des systèmes d’exploitation mobile, Android dispose de la plus grande part avec 48% contre 32% pour iOS. Cependant en termes de croissance, si l’on observe sur les trois derniers mois, la part de marché des iPhones est de 43% alors que celle d’Android se stabilise.

Parmi tous les usages des Smartphones, il est en un qui connaît une forte progression : le paiement. Selon le cabinet ADNco le commerce sur mobile atteindrait 13,8 milliards d’euros d’ici 2015 en France alors qu’il n’en valait que 500 millions en 2010. Le cabinet évoque également de nouvelles pratiques telle que la possibilité d’acheter un produit via un scan du QR Code affiché dans le métro.

Etude Nielsen (en)

M Commerce

Jamais sans mon mobile !

On est loin du temps où le mobile ne servait qu’à téléphoner.
Et puis finalement, un mobile, aujourd’hui, qu’est-ce que c’est !? Une tablette, un e-reader, un smartphone ?

Depuis qu’il est possible de se connecter à tout moment et en tout lieu à Internet, ces nouveaux terminaux donnent alors accès à un nombre impressionnant de services en mobilité (ou dans son canapé) : M-commerce, porte-monnaie électronique, géolocalisation, vidéos, télévision, radio, GPS, réseaux sociaux, musique, QR code, …..

Retrouvez dans l’infographie ci-dessous des chiffres issus de Nielsen indiquant comment nous accédons au Web Mobile.

Selon une étude menée aux Etats Unis, par le cabinet Flurry, les utilisateurs passent en moyenne 81 minutes par jour sur les applications mobiles.

Le e-Commerce, ou plutôt le m-commerce, n’est pas en reste.
Même si la sécurité des données personnelles et financières reste le principal frein à l’achat des mobinautes, 12% des acheteurs en ligne ont déjà acheté à partir de leur mobile soit 3 millions de français.

Il existe donc une réelle demande, les marques en sont conscientes et multiplient pour cela les campagnes de marketing mobile pour tester les mécaniques.

Deux exemples récents :

Lors de l’Amsterdam International Motor Show, Renault a distribué des puces RFID pour permettrent aux visiteurs de connecter leurs profils Facebook. A l’aide de bornes interactives munies de lecteurs RFID, les visiteurs qui ont aimé un véhicule pouvaient alors publier un « Like » directement sur leur mur Facebook. Voir la Vidéo.

Sur le même principe, la marque de jeans Diesel installe des QR code (ces codes visuels carrés qui surgissent dans notre quotidien) dans ses boutiques. A chaque fois qu’une personne « like » en flashant le code avec son mobile, elle reçoit une réduction sur le produit. Plus d’info ici.

Et pourtant, selon la dernière étude publiée par Forrester Consulting, il existe un écart conséquent entre la stratégie web et mobile des marques et les attentes des consommateurs. En voici un exemple tiré de l’enquête : alors que 38% des consommateurs vérifient sur leur mobile la disponibilité des produits en magasin, seules 29% des enseignes proposent cette fonctionnalité.

Et pour les emails ?

Autre constat, les emails ouverts sur mobile connaissent une augmentation considérable passant de 4% à 20% en seulement 2 ans. Une augmentation bien plus importante que les emails ouverts sur PC.

Source : campaignmonitor.com

Vos emails sont-ils optimisés pour une lecture sur mobile ?

Allez on vous laisse, vous avez probablement à faire… sur votre mobile.