Le Multi Ecrans, une réalité…

Ce n’est plus un scoop… Nous sommes nombreux à être rivés à nos différents écrans : ordinateur, tablette, Smartphone, TV… Mais dans quelle proportion, pour quels usages, … ?

Google a publié une étude la semaine dernière qui apporte de nombreux éléments.

A retenir :  nous sommes 90% à changer de support pour réaliser une même action.
Exemple : vous commencez à lire un mail sur votre iPhone durant les transports et vous irez en savoir plus sur un site depuis votre ordinateur en rentrant.

A noter également que durant 77% du temps passé devant une télévision, le spectateur a également un autre support sous les yeux (49% un Smartphone, 34% un PC).

La synthèse de cette étude présentée par Hubspot identifie 34 points importants.
En résumé, optimisez vos contenus pour les différents supports car vos consommateurs n’arrêtent pas de changer d’outil, et pensez « contexte ». Qu’est-ce qui est utile comme service ou information à mon consommateur dans son contexte particulier (mobilité, heure, …).

Lire l’article (EN)

Source Google (EN)

Plus qu’un simple mobile…

Cette semaine c’est le réseau publicitaire Zanox qui nous livre dans une infographie les résultats de son étude sur les évolutions du m-commerce.

Premiers chiffres impressionnants : en l’espace d’un an, les revenus générés par le mobile en Europe ont augmenté de 313% (+319% pour le nombre de transactions effectuées) !

L‘iPad, plateforme apparue bien après le mobile, génère aujourd’hui 63% de revenus de plus que l’iPhone et deux fois plus que les mobiles sous Android.

En Europe c’est une transaction toutes les 15 secondes, en Allemagne c’est 70€ dépensés dans les vêtements toutes les minutes, en France c’est 10€ dépensés sur un site de voyage toutes les minutes.

Des applications faciles d’utilisation, des sites mobiles adaptés et des systèmes de paiement plus sécurisés font que les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se laisser tenter par le m-commerce. L’institut Garner fait part de ses prédictions pour 2012 et prévoit une croissance de 62% des paiements via mobile. Il estime ainsi que le montant des paiements devrait dépasser 171,5 milliards de dollars dans le monde.

A lire ici.

Jamais sans mon mobile !

On est loin du temps où le mobile ne servait qu’à téléphoner.
Et puis finalement, un mobile, aujourd’hui, qu’est-ce que c’est !? Une tablette, un e-reader, un smartphone ?

Depuis qu’il est possible de se connecter à tout moment et en tout lieu à Internet, ces nouveaux terminaux donnent alors accès à un nombre impressionnant de services en mobilité (ou dans son canapé) : M-commerce, porte-monnaie électronique, géolocalisation, vidéos, télévision, radio, GPS, réseaux sociaux, musique, QR code, …..

Retrouvez dans l’infographie ci-dessous des chiffres issus de Nielsen indiquant comment nous accédons au Web Mobile.

Selon une étude menée aux Etats Unis, par le cabinet Flurry, les utilisateurs passent en moyenne 81 minutes par jour sur les applications mobiles.

Le e-Commerce, ou plutôt le m-commerce, n’est pas en reste.
Même si la sécurité des données personnelles et financières reste le principal frein à l’achat des mobinautes, 12% des acheteurs en ligne ont déjà acheté à partir de leur mobile soit 3 millions de français.

Il existe donc une réelle demande, les marques en sont conscientes et multiplient pour cela les campagnes de marketing mobile pour tester les mécaniques.

Deux exemples récents :

Lors de l’Amsterdam International Motor Show, Renault a distribué des puces RFID pour permettrent aux visiteurs de connecter leurs profils Facebook. A l’aide de bornes interactives munies de lecteurs RFID, les visiteurs qui ont aimé un véhicule pouvaient alors publier un « Like » directement sur leur mur Facebook. Voir la Vidéo.

Sur le même principe, la marque de jeans Diesel installe des QR code (ces codes visuels carrés qui surgissent dans notre quotidien) dans ses boutiques. A chaque fois qu’une personne « like » en flashant le code avec son mobile, elle reçoit une réduction sur le produit. Plus d’info ici.

Et pourtant, selon la dernière étude publiée par Forrester Consulting, il existe un écart conséquent entre la stratégie web et mobile des marques et les attentes des consommateurs. En voici un exemple tiré de l’enquête : alors que 38% des consommateurs vérifient sur leur mobile la disponibilité des produits en magasin, seules 29% des enseignes proposent cette fonctionnalité.

Et pour les emails ?

Autre constat, les emails ouverts sur mobile connaissent une augmentation considérable passant de 4% à 20% en seulement 2 ans. Une augmentation bien plus importante que les emails ouverts sur PC.

Source : campaignmonitor.com

Vos emails sont-ils optimisés pour une lecture sur mobile ?

Allez on vous laisse, vous avez probablement à faire… sur votre mobile.