L'édito Souveraineté Depuis le 24 février dernier (), le mot souveraineté n'en…
📌 En un clin d'œil L’EditoArticle : La fracture numérique,…
📌 En un clin d'œil L’EditoL'opportunité des podcasts de marqueLes…
📌 En un clin d'œil L’EditoDu côté de RnD : Hublo nous fait…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > RnD Café ☕️ – #278

RnD Café ☕️ – #278

📌 En un clin d’œil

L’édito

Alors cette rentrée ?!

Morose pour Meta (Facebook) qui annonce pour la première fois de son histoire une baisse de son CA au second trimestre, accompagnée d’une chute du nombre d’utilisateurs mensuels.

D’ailleurs, dans un podcast star aux États-Unis (celui de Joe Rogan), Marc Zuckerberg avoue que diriger Facebook ne l’amuse plus du tout. Ce qui le motive, c’est le métavers. 

C’est également ce que semble dire l’étude de Wunderman Thompson parue au printemps dernier : 15% des personnes interrogées maitrisaient le sujet et pour 74% de celles-ci, « le métavers, c’est l’avenir »… Beaucoup d’autres chiffres à lire dans l’étude.

Ok, mais à quoi ça sert ?

Pour les marques cela reste LA grande question. 

On a vu la semaine dernière que certaines d’entre elles commençaient à en tirer des revenus (Nike, Dolce Gabbana, etc.). Le MagIT résume cette semaine une étude de Deloitte, identifiant une dizaine des principaux cas d’usage B2C et B2B : divertissement, formation, réalité virtuelle et maintenance, amélioration de l’expérience client, réunions de travail…

On lit de plus en plus de points de vue exprimant que les métavers vont devenir les nouveaux réseaux sociaux. Cet excellent thread (suite de tweets) résume le sujet : en 2030, la majeure partie de notre vie et de notre travail se passera sur les réseaux sociaux (quelle que soit leur forme). 

Avec plus de la moitié de la population mondiale active sur les réseaux sociaux (2h27 par jour en moyenne) sur des plateformes pourtant critiquées (vie privée, harcèlement, robots, …), l’auteur explique que le Web3 va transformer les habitudes : plus de contrôles sur les partages, sécurité, liberté de parole, fin d’un certain anonymat. Côté intelligence artificielle et création, ça n’arrête pas. Encore une annonce forte cette semaine de l’outil Dall-e qui permet de créer ce qu’il y a autour d’une photo déterminée… A voir chez Etienne Mineur.

Pour finir, si vous avez passé votre été sur LinkedIn, vous n’êtes probablement pas passé à côté du Crying CEO, ce patron de start-up en larmes qui se séparait de collaborateurs. Pas de jugement là-dessus mais le post a suscité une polémique sur cette vague de publications LinkedIn plus ou moins authentiques. Résultat, un petit malin a mis en ligne un outil délirant pour rédiger vos posts LinkedIn qu’il vient de vendre à une agence en une semaine (vu chez Laura Bokobza). A prendre au second degré mais tellement drôle.

Bonne lecture, bon week-end.

A retenir cette semaine

Pourquoi les marques s’intéressent-elles de plus en plus à la création de podcasts ?

Pourquoi les marques s'intéressent-elles de plus en plus à la création de podcasts ?

Nous sommes prêts à parier que vous écoutez au moins un podcast par semaine. Que ce soit dans le domaine de l’actualité, du sport, du bien-être, … Avec une croissance plus affirmée que les autres formes de médias populaires, les podcasts séduisent de plus en plus d’auditeurs. Ne serait-il pas le moment pour vous d’en profiter et de vous lancer dans un podcast de marque ?

Intégrés pour beaucoup dans une routine quotidienne, les podcasts sont une opportunité à saisir. C’est le média idéal pour accroître la notoriété de marque et élargir l’audience. On ne parle pas uniquement de produits et services mais plus généralement de sujets et d’idées qui gravitent autour d’eux et du secteur. C’est un moyen subtil de créer une présence à l’esprit des auditeurs dans un cocon intimiste et immersif

Un rapport de la BBC révèle plusieurs avantages à la création d’un podcast de marque.

  • Des auditeurs actifs 

94% des auditeurs écoutent un podcast en faisant autre chose à côté : conduire, faire du sport, faire du ménage, etc. Pour autant, il semble que ce soit lors de ces activités qu’ils sont les plus réceptifs aux messages de marque et qu’ils vont les mémoriser plus longtemps car le cerveau est déjà occupé et donc plus apte à retenir une information. De plus, c’est un moment où ils ne consomment pas de publicité traditionnelle. 

  • Des associations subconscientes servant la notoriété

Le choix des mots est essentiel. Les auditeurs créent des passerelles subconscientes entre les mots utilisés et la marque. La marque est alors associée au message qu’elle envoie et répète (innovation, création, engagement…) que ce soit lors d’un message organique ou sponsorisé. D’ailleurs, en parlant de publicité, les utilisateurs ayant tendance à les éviter sont 22% plus engagés avec les mentions de marque de podcast que celles à la télévision.

  • Un taux d’engagement impressionnant

20% des internautes lisent un article en entier, moins de 50% regardent une vidéo de marque supérieure à 10 minutes. Pour une durée moyenne de 28,5 minutes, le podcast retient l’attention des auditeurs 14 fois plus longtemps

Très bien, comment faire pour créer un podcast maintenant ? Comme pour tout contenu, il se doit d’être qualitatif avec un contenu unique, une excellente narration et des sujets intéressants. Oui. D’accord. Pas si simple.

La première étape consiste à définir votre objectif : devenir leader d’opinion, générer de la valeur, créer une impression positive, etc. Ensuite, il convient d’établir votre audience idéale, votre persona. Enfin, il vous faut construire votre image de marque. Quel sera votre visuel pour inciter à cliquer sur votre podcast ? Le ton employé ? Votre jingle ?

Ok, noté, où se lancer maintenant ? Vous pouvez opter pour les plateformes de streaming musical comme Spotify, Deezer ou Apple Music. Mais vous pouvez aussi profiter des nouvelles fonctionnalités qu’offrent les réseaux sociaux ! En effet, plusieurs plateformes sociales proposent désormais cette possibilité. YouTube, qui a récemment présenté une page d’accueil dédiée aux podcasts aux États-Unis, est l’un des champions. Outre-Atlantique, il détient le leadership de la part d’écoute avec 24,2% des auditeurs mensuels (23,8% pour Spotify) et accélère très fortement sur ce format. Plus étonnant (ou pas), Twitter se lance également en intégrant les podcasts à Twitter Spaces. La promesse est de proposer une “expérience audio repensée” et personnalisée.

👉 Notre équipe Conseil & Stratégie vous aide sur ces sujets 💬

En bref (ou presque)

  • 🛍 Le leader des services bancaires, Klarna, a publié la mise à jour trimestrielle de son rapport Shopping Pulse.

On y apprend notamment que 27% des acheteurs français préfèrent désormais réaliser leurs achats en ligne, la Génération Z étant la plus connectée. En Suède et au Royaume-Uni, c’est d’autant plus marqué : 65% d’entre eux renonceraient aux magasins physiques s’ils devaient choisir face à l’e-commerce. Tout de même, globalement, 65% des 14000 répondants affirment que l’expérience d’achat est meilleure en magasin (interaction sociale et service), bien qu’Internet présente lui un gain de temps et d’argent.

→ Rapport Shopping Pulse

  • 📱 Les réseaux sociaux à suivre à la rentrée.

Non, les réseaux sociaux ne se résument pas qu’aux mastodontes que nous connaissons. En cette rentrée 2022, cinq nouvelles plateformes sont à suivre ! Connaissez-vous Paco, Supernova, Poparazzi et Geneva ? On ne vous demande pas pour le dernier, BeReal, dont nous vous avons parlé la semaine dernière. Il continue d’ailleurs d’inspirer, Snapchat a publié cette semaine la même fonctionnalité

  •  🔐 Parce que les sanctions liées aux données personnelles ne sévissent pas qu’en France…

Bon, cette semaine, un peu quand même. La CNIL s’intéresse aux accusations de Fraude chez Twitter de l’ancien directeur de la sécurité informatique du réseau social, Peiter Zatko. To be continued ! Mais ce qui a encore plus retenu notre attention cette semaine se passe aux États-Unis : la première amende du California Consumer Privacy Act (CCPA). La loi sur la protection des données personnelles en Californie inflige une sanction de 1,2 millions de dollars à Sephora pour “avoir vendu à des tiers les données personnelles de ses clients sans les en avoir informés au préalable et pour avoir failli à respecter les demandes des clients qui refusaient que leurs données personnelles soient vendues.”.

  • 📩 La newsletter : “le début de la fin ou l’aube d’un renouveau” ?

Depuis la création et la popularisation du format newsletter, bien des choses sont venues bousculer ce format. Le marché des outils s’est progressivement développé pour obtenir de l’indépendance certes, mais aussi la monétisation. Nous connaissons ses atouts : s’affranchir des algorithmes des réseaux sociaux trop incertains, renforcer le sentiment de proximité, bénéficier d’un taux d’ouverture moyen de 30%… Mais la newsletter a-t-elle livrer toutes ces promesses ? Fait-elle de la résistance ?

Chez RnD, on a plutôt envie de vous conseiller d’en créer une.

  • 🪳 Le bug SEO d’hier : Total Energies
Une meta description Total Energies... originale

C’était le sujet d’hier. La meta description de Total Energies sur la page de résultats de Google était comment dire

Raphaël Richard, expert SEO, explique par le détail comment cela est arrivé. Un mauvais bug de Google qui a fait remonter un tweet auquel l’entreprise avait répondu. Tout est expliqué ici.

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.