📌 Sommaire L'édito  Brèves : TikTok incontournable dans le processus…
📌 Sommaire L'édito L’IA au service de la business intelligence…
📌 Sommaire L'édito Brèves : Google repousse encore la fin…
📌 Sommaire L'édito Brèves : Le Guide 2024 pour optimiser…

RnD Café ☕️ – #344

📌 Sommaire

Brèves :

En Avril, on se concentre sur l’IA utile ?

Bonjour à toutes et à tous,

J’adore cette vidéo (vue chez SaxX)… qui nous rappelle que l’IA ne nous remplacera pas tout de suite à condition que … nous y veillions.

Vidéo Saxx

Cela me rappelle cette phrase que je vous ai déjà servi ici :

« – L’IA va-t-elle me piquer mon job ? – Non, mais quelqu’un qui maîtrise l’IA… va te piquer ton job ! »

Beaucoup des discussions et des échanges de la semaine tournaient autour de ces sujets. La période d’acculturation est bien avancée. Maintenant comment utilise-t-on vraiment l’IA dans nos métiers du marketing, des RH, de l’IT, etc…

Vraiment intéressant de rester très pragmatique car la question n’est pas de créer une stratégie IA mais d’avoir une stratégie business nourrie à l’IA. Exactement le même sujet finalement que le digital. Le Chief Digital Officer n’est plus. Le sujet est de mettre le digital au service de tous les métiers et donc du business, pas d’avoir une stratégie digitale.

Create a business strategy infused with AI not an AI strategy

En revanche infuser l’IA dans les outils business prend du temps. 11 semaines selon une étude menée par Microsoft. C’est après cette durée que la majorité des utilisateurs constatent que Copilot contribue significativement à l’amélioration de quatre aspects essentiels : l’accroissement de la productivité (14 min gagnées par jour en moyenne), l’enrichissement de l’expérience au travail, une meilleure conciliation entre les sphères professionnelle et personnelle, ainsi qu’une réduction du nombre de réunions.

Côtés outils, quoi de neuf cette semaine.

Une fois n’est pas coutume, c’est un peu plus calme.

  • X : Etes-vous encore annonceur sur X (ex Twitter) ? Le réseau social a perdu 73 % de sa valeur depuis son rachat par Elon Musk.
     
  • Adobe est plus discret mais continue de faire évoluer ses outils « classiques » pour les créatifs, implémentant de l’IA à tous les étages (Keynote du 26 mars)
     
  • Apple : les choses commencent à se préciser. L’annonce en juin du nouveau système d’exploitation laisse entrevoir une IA compacte, embarquée dans nos smartphones, et qui pourrait par exemple comprendre le contexte en fonction ce qui est affiché à l’écran, ce qui permet des interactions plus naturelles avec les assistants vocaux.

Petit arrêt sur les assistants vocaux. C’est clairement un sujet majeur.

D’un côté, comme mentionné précédemment, cela interroge sur la façon dont votre marque sera référencée par ces outils (comment l’assistant suggérera-t-il votre marque sur une requête donnée ?). 

De l’autre, l’intérêt s’intensifie puisque tous les grands noms du secteur sont en mouvement. Sam Altman (OpenAi) semble avoir Alexa et Siri en vue, étant donné qu’OpenAI a soumis un brevet pour un « assistant vocal numérique » et un « moteur vocal ». La version vocale d’Open Ai (Voice Engine), dévoilée dimanche, est tellement puissante qu’elle n’est pour l’instant pas ouverte au grand public. Elle peut cloner n’importe quelle voix en… 15 secondes. Heygen, l’autre gros acteur vient de lever 60M$ valorisant la start-up fondée il y a à 3 ans à 440M$.

Frédéric Josué, de retour du Festival SXSW à Austin, formulait dans sa note de synthèse cette préoccupation : en interagissant avec des assistants vocaux dotés de voix et de réponses semblant de plus en plus humaines (souvenez-vous de HUME la semaine dernière), les utilisateurs se retrouveront à partager une quantité importante de données personnelles, souvent sans s’en rendre compte. Cette familiarité accrue pose de sérieuses questions de sécurité et de confidentialité.

  • Anthropic, bénéficiant d’un investissement accru de la part d’Amazon, a propulsé Claude 3  Opus en tête des chatbots mondiaux, selon le vote de 70 000 utilisateurs sur HuggingFace. Il surpasse GPT-4, devenant le premier à le faire dans le classement LMSYS Chatbot Arena. Claude se distingue particulièrement en programmation et rédaction. Par ailleurs, Sonnet, sa version gratuite, dépasse nettement celle de ChatGPT, basée sur GPT 3.5.

    Encore un excellent article pour comparer tous ces chatbots.

Côtés usages

Côté Text to Image (les outils permettant à vos équipes de produire des images), deux annonces à creuser cette semaine :

  • Visual Electric (vu chez Benoit Raphaël) se démarque dans le domaine des IA génératives avec sa gratuité et la possibilité de générer jusqu’à 40 images par jour. Son éditeur d’image précis facilite la retouche et la personnalisation d’images, y compris l’élimination d’arrière-plans et l’ajout d’éléments.

Visual Electric

  • OpenAI a également lancé cette semaine une version de DALL-e permettant l’édition du résultat obtenu. Grosse nouveauté qui va permettre aux graphistes d’intégrer encore davantage ces outils.

Dall-E

La vidéo n’est pas en reste et c’est intéressant de voir comment les créatifs se réappropriont les outils (c’est très bon signe). Voir le travail de Maria Pratt.

Vidéo

Côté marques

  • Dalloz annonce la première IA juridique fiable : synthèse, questions/réponses, check-list.
  • Après le Financial Times, la semaine dernière, c’est au tour de la BBC de proposer un accès via chatbot à l’ensemble de ses archives. Le « Knowledge Management » est un cas d’usage de l’IA qui se multiplie depuis quelques temps.
  • Arte est revenue sur l’une des meilleures publicités 2023, élaborée par Cartier (Modèle Tank) avec une fausse Catherine Deneuve (deepfake). Explications. (vu chez Emmanuel Vivier)
  • Michelin lance son dernier film publicitaire « artificiel » (BETC) avec le moteur Unreal Engine mais surtout proposera dans quelques temps son « shazam du pneu » , en test en Grande Bretagne, permettant de prendre en photo un pneu pour obtenir instantanément une recommandation de modèle adapté simplifiant la recherche de pneus adéquats.
  • Amazon ferme ses 30 magasins autonomes Amazon GO, ceux sans caisse, où des dizaines de caméra scrutaient vos achats – mais également plus de 1000 indiens qui vérifiaient en temps réel les vidéos pour calculer le montant de votre panier… Fake It until you Make it !!!
    (vu chez Edouard Morhange)

En termes de cas d’application, je ne peux que vous recommander de lire/parcourir le rapport de 229 pages de Brightness (formulaire pour le télécharger ici). Extrêmement complet et de nombreux cas d’usage de l’IA par industrie.

a16z a par ailleurs publié il y a quelques jours une analyse des 16 changements dans la façon dont les entreprises construisent et achètent l’IA générative : budgets en augmentation rapide, nécessité de recourir à l’externe, utilisation de plusieurs modèles différents avec une prédominance vers l’open source, sécurité des données, davantage d’applications internes (frilosité vers l’externe)…

Pour finir, on est toujours à l’affut d’explications claires et pédagogique de sujets complexes. C’est vraiment le cas avec cette vidéo de 27’ sur l’un des sous jacents les plus importants des modèles d’IA générative, à savoir les Transformers (créés par Google en 2017). Profitez du week-end pour vous plonger dans les dessous de GPT. Toujours intéressant d’ouvrir le capot pour se rendre compte – une fois de plus – que ce n’est qu’un outil statistique, certes puissant mais juste un outil.

Clin d’œil de fin…

La révolution de l’intelligence artificielle a conduit Anguilla, un territoire britannique d’outre-mer de 16 000 résidents, à générer d’importants revenus grâce à son extension de domaine Internet « .ai », très convoitée par les entreprises dans le secteur de l’IA. Chaque vente d’un domaine se terminant en « .ai » rapporte une commission à Anguilla, ce qui a permis au territoire de récolter 32 millions de dollars, représentant plus de 10% de son PIB, l’année dernière, faisant de lui un acteur inattendu bénéficiant de l’essor de l’IA.

Et vous, vous avez votre .ai ?

Très bon week-end

Offre Acculturation et Mise en Pratique IA

Depuis quelques mois, nous accompagnons des dirigeants, des comex et désormais des équipes pour :

  • Comprendre simplement le fonctionnement de l’IA générative, ses forces et ses faiblesses. En deux mots : se faire un avis objectif et savoir en parler.
     
  • Analyser des cas usages propres à chaque fonction de l’entreprise dont le marketing et les RH.
     
  • Identifier des tâches et process, sources de gains de productivité et de performance afin de mettre en place très concrètement les outils nécessaires

En bref (ou presque)

🚩Les acronymes essentiels de la cybersécurité

Plongez dans le jargon de la cybersécurité grâce à ce visuel ! Celui-ci vous donne une liste complète des acronymes essentiels pour les professionnels et étudiants du domaine. C’est plus de 100 acronymes définis, regroupés par catégorie, avec des exemples concrets pour une compréhension claire. Article ici.

On aime beaucoup PICNIC : problem in chair not in computer.

Acronymes Cybersécurité

😵 Meta gonfle les chiffres d’audience jusqu’à 400 %

Une bataille judiciaire fait rage entre les annonceurs et Meta : les premiers accusent la société d’avoir exagéré le nombre de vues de leurs annonces sur Facebook et Instagram. La plainte déposée à San Francisco affirme que Meta aurait gonflé les chiffres d’audience jusqu’à 400%, induisant ainsi les annonceurs en erreur et leur faisant payer des sommes exorbitantes pour des publicités. 

Lire plus ici

📰 Les dernières actualités Google

Comme nous en avons parlé dans notre dernière newsletter, Google teste des résumés générés par IA ; la révolution de l’intelligence artificielle prend un nouveau tournant avec l’émergence des assistants de recherche, notamment Perplexity AI. En savoir plus dans cet article. 

Pendant ce temps, Google est obligé enfin de respecter la confidentialité des données des connexions en mode privé (qui ne m’étaient pas totalement !).Plus de détails dans cet article.

Enfin, les annonces Google Ads subissent une transformation et vont se « fondre » davantage dans le paysage. Il sera plus compliqué pour un public non ave de faire la différence avec les résultats organiques. Mathieu Ceccarelli nous en dit plus dans son post. 

📈 Une augmentation de 500 % du trafic organique

Découvrez les chiffres clés du marketing de contenu dans cet article qui explique une augmentation de 500% du trafic organique et une efficacité 3x supérieure à celle de la publicité payante pour attirer des leads !

🤖 L’arrivée du clonage numérique

Plongez dans l’histoire d’Ariel, cette jeune femme dont nous vous parlions la semaine dernière, créatrice de contenu dont le clone d’IA a déclenché une un buzz sur internet. Embarquée dans une campagne marketing pour une marque de lingettes déodorantes, Ariel découvre son propre double numérique orchestré par une société d’IA. À décourvir ici.