📌 Sommaire Open AI défie Google5 sujets à surveiller dans…
Point de départ Dans l'univers numérique, nos actions quotidiennes sont…
Avis de grands changements Bonjour à toutes et à tous.…
RAGTime Bonjour à toutes et à tous. Cette semaine, deux…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > RnD Café ☕️ – #303

RnD Café ☕️ – #303

L’édito

« IA + OSMOSE = IASMOSE »

GPT-4 est sorti

Il ne vous aura donc pas échappé que GPT-4 est sorti mardi
 

Cette nouvelle version est accessible via ChatGPT plus (version payante à 19$/mois) et directement depuis le moteur de recherche Bing (Microsoft) dont l’audience monte d’ailleurs déjà significativement (voir brève 👇).

Que faut-il en retenir ? Petit résumé en image à voir ici.

Ce n’est peut-être pas une révolution au premier coup d’œil mais GPT-4 apporte des améliorations significatives :

  1. Multimodalité : traite textes, images (descriptions), sons et vidéos.
  2. Langues additionnelles : élargit son champ d’application.
  3. Compréhension du contexte : optimise la pertinence des réponses.
  4. Filtres améliorés : augmente la précision et la qualité, moins d’erreurs et codes plus élaborés pour les développeurs.

Toutes ces capacités en feront probablement votre prochain assistant (en gagnant jusqu’à 1h par jour ?).

Mais les écueils identifiés restent d’actualité : pas de visibilité sur les sources, de vraies questions sur la propriété intellectuelle, des sujets éthiques comme par exemple les réponses du chatbot de Snapchat qui utilise GPT.

Si vous voulez plus de détails, une liste de ressources est accessible ici : comparaison avec la version précédente, les nouveaux cas d’usage, … Nous allons de toutes façons être submergés d’exemples dans les prochains jours. Plusieurs marques l’ont déjà intégré (Duolingo, Stripe, …).


La réponse de Google ne s’est pas fait attendre. Ils vont ajouter des fonctionnalités d’IA générative à Docs, Gmail, Sheets et Slides. Les utilisateurs pourront rédiger, prioriser, brainstormer et créer du contenu multimédia. Cette première étape met aussi l’accent sur la confidentialité et le contrôle des données, préparant le terrain pour de futures avancées. A lire ici aussi. Aucune date n’est annoncée pour l’instant.


En matière de créativité, MidJourney a aussi lancé sa dernière version (V5) cette semaine, offrant de vraies améliorations en qualité, réalisme et personnalisation. Les images générées en quelques minutes sont de plus en plus époustouflantes et adaptées aux exigences de la publicité, du design et de l’art.

MidJourney a aussi lancé sa dernière version (V5)

L’intelligence artificielle s’engouffre également dans les outils de montage. Attendez-vous à ce que vos contenus vidéo changent rapidement. Regardez cet exemple (cliquez sur l’image).

L’intelligence artificielle s’engouffre également dans les outils de montage.

Et côté CNIL ?

Même si elle a créé en janvier son Service de l’Intelligence Artificielle (SIA), l’IA n’est pas la priorité 2023. La commission vient en effet de dévoiler ses trois priorités de contrôle pour cette année, axées sur les caméras augmentées, les applications mobiles et les fichiers bancaires

Google Analytics ne serait-il donc pas au centre de ses préoccupations ? 

Pas si sûr. Les dossiers sont suivis. En septembre 2022, malgré une bannière de consentement, le site d’INFOGREFFE utilisait Google Analytics avant toute action utilisateur. Suite à une plainte, la CNIL est intervenue, rappelant à INFOGREFFE ses obligations (sanction de 250k€). Le 15 mars 2023, Google Analytics avait été retiré du site.

On reste donc vigilant sur ce sujet.

Et pour conclure, que penser de tout ce déferlement ?

A ma gauche, le camp des gentils. Ilya Sutskever, créateur de GPT-4, révèle que les modèles de langage comme ChatGPT déduisent des réponses en comprenant le monde textuellement. Grâce à cette « compréhension profonde de la réalité sous-jacente », les LLM (large langage model) pourraient résoudre des problèmes sans connaître les réponses, ouvrant la voie à des applications dans la recherche médicale, l’ingénierie et l’éducation.


A ma droite, le camp des prospectivistes inquiets.

Cet article résume la présentation d’Amy Webb lors du SXSW 2023, où elle prévoit « La Grande IAsmose« , une période de transformation rapide et d’intégration des technologies d’intelligence artificielle (IA) dans la vie quotidienne. Elle parle de “Text-to-Everything”. « Cela va arriver très vite », dit-elle et : « Nous ne sommes pas préparés à cela ».

C’est une transformation importante pour les médias, l’éducation, la santé, l’économie et la politique. Mais elle met en garde contre les conséquences potentiellement négatives de l’adoption rapide de l’IA, notamment les problèmes d’éthique, de confidentialité et d’équité (cette fracture numérique qui augmente entre ceux qui maîtrisent le digital et les autres). 


Il y a donc bien nécessité d’adapter les (nos) compétences pour faire face à l’évolution technologique.

Noam Chomsky, linguiste et philosophe américain, enfonce le clou dans le New York TimesPhilosophie Magazine s’en fait l’écho. Il fait référence à la notion de « banalité du mal » d’Hannah Arendt, suggérant que les modèles de langage pourraient renforcer des idées fausses ou biaisées et ainsi contribuer à la normalisation de certains comportements ou pensées problématiques. Pour contrer cela, il faut une prise de conscience collective et une éducation aux enjeux éthiques et philosophiques de ces technologies.

Et nous, professionnels du numérique, au centre…
 

1. “Sans maîtrise, la puissance n’est rien”. Ce ne sont que des outils mais des outils très puissants qu’il faut apprendre à maitriser pour être plus efficaces dans un premier temps et vraisemblablement plus créatifs dans un second temps. Testez, faites-vous vos convictions et formez-vous à l’exercice du prompt (cette consigne textuelle donnée à l’IA). Nous pouvons vous orienter, contactez-moi.

La demande parfaite à faire à ChatGPT

2. Et ensuite ? Les marques doivent s’interroger sur leur usage de l’IA. Ethique bien sûr, mais avec pédagogie pour aider vos publics à comprendre, à tester, à apprendre et ne pas les laisser de l’autre côté de cette fracture numérique qui va s’intensifier.

Sur ce, bonne lecture et bon week-end.

A retenir cette semaine

Scott Galloway donne ses prévisions sur le secteur de la tech

Scott Galloway donne ses prévisions sur le secteur de la tech

Le secteur de la tech est en constante évolution. Alors quand un célèbre professeur de marketing, entrepreneur, auteur et conférencier aux points de vue piquants s’exprime sur ses prévisions, on s’y intéresse attentivement. Scott Galloway, qui a également vendu L2 Inc (entreprise spécialisée dans analyse de données) à Gartner, a en effet donné son avis sur les actualités qui ont rythmé ces derniers mois au Journal du Net. Focus sur les réseaux sociaux.

  • Le rachat de Twitter par Elon Musk

Quand on demande à Scott Galloway son bilan, la sentence est irrévocable : “Cette opération est un désastre et pourrait même devenir la deuxième pire acquisition de l’histoire” (après AOL). Il faut dire que Twitter aurait vu son CA chuter de 40% depuis… 

Selon lui, ce n’est pas lié aux nombreux licenciements (75% des effectifs) mais bien à Elon Musk qui a effrayé les annonceurs dès le départ. Avant même le rachat effectif, 30 à 40% des engagements en termes d’investissements publicitaires des annonceurs ont diminué par anticipation.

Scott Galloway tire une conséquence importante : Twitter, malgré une large baisse de ressources humaines, a réussi à maintenir la plateforme opérationnelle. Les dirigeants du secteur observent attentivement et commencent à penser qu’ils pourraient “réduire leurs coûts d’exploitation en réduisant de 10 à 30% leurs effectifs sans forcément perdre en efficacité”.

  • Meta et son projet de metaverse

Là encore, Scott Galloway n’y va pas de main morte : “Le métaverse est un échec et l’action de Facebook a perdu énormément de sa valeur. » Pour autant, il souligne la différence entre les performances économiques et la valeur en bourse de Meta. Si le géant se fait régulièrement critiqué, parfois par leurs employés, le cœur de métier de Meta fonctionne toujours autant. Il estime que Meta est sous-évalué à ce niveau là. 

  • TikTok va-t-il acquérir le leadership en social web ?

Si la question de la concurrence entre TikTok et Meta lui a été posé, l’expert rappelle une chose importante : Meta conserve toujours un vivier de 3 milliards de personnes à travers le monde. Si Facebook stagne, Instagram, lui, continue de croître et WhatsApp évolue.

On le voit passer partout ces derniers jours, TikTok est dans la tourmente dans de nombreux pays (cf. brève 👇). Pour Scott Galloway, la gestion des centres de données TikTok représente “une menace pour l’Occident”. Pour le célèbre conférencier, le réseau est un excellent outil de propagande pour le pouvoir chinois.

Pour autant, il estime que le réseau social chinois devrait continuer de prendre des parts de marché à “toutes les entreprises qui vivent de la publicité« . On pense bien sûr à Facebook et Google en premier lieu. Maintenant que TikTok se lance dans le Search Ads, c’est d’autant plus vrai (cf. brève 👇) ! 

Pour parcourir tous les sujets (Netflix, Tesla, Roblox…), c’est par ici.

En bref (ou presque)

  • 📲 TikTok ne se laisse pas faire

Alors que les différents gouvernements européens et américains cherchent à bannir et prendre des mesures de plus en plus restrictives contre TikTok, ce dernier a annoncé lancer prochainement Search Ads, pour permettre une meilleure prise en main pour les professionnels de la communication et du marketing. Pas aussi développé que les Google Search Ads en termes de moyens mis à disposition, certains experts ont déjà proposé quelques conseils ! L’application n’en est pas à sa dernière carte pour faire face au scepticisme de sa plateforme car elle compte sur le fait qu’elle soit en passe de concurrencer Google en tant que moteur de recherche pour la Génération Z.

  • 📃 Influenceurs, médias : même régime pour tout le monde

On vous en avait déjà parlé dans une newsletter précédente, les influenceurs ne pourront plus agir en électrons libres dans le système des médias français, notamment lorsqu’il s’agit de faire de la publicité et placement de produits. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire l’a affirmé lundi dernier, les influenceurs seront soumis au même régime que celui imposé aux médias. Cela se traduira par des mentions légales obligatoires sur leur profil, mais surtout à un véritable statut pour ces personnes. On ne connaîtra les détails précis de cet encadrement qu’à partir du 20 mars prochain, après une dernière réunion du gouvernement sur le sujet. 

  • 💬 Bing : l’IA lui redonne de l’impulsion

La nouvelle fonctionnalité de Bing, une IA de conversation, a permis au moteur de recherche d’augmenter son nombre d’actifs quotidien en un mois à 100 millions d’utilisateurs tous les jours. Un tiers des utilisateurs n’avaient jamais utilisé Bing jusqu’à présent et 15% utiliseraient ces sessions de chat pour créer du contenu. L’entreprise est loin de dépasser Google avec ses 1 milliard d’utilisateurs, mais elle est en bonne voie de se développer grâce à ce rebond d’activité, couplé à la sortie de leur dernière application Bing Mobile App.

  • 👎 Ne faites plus ces erreurs avec vos KPIs !

Cet article met en évidence les erreurs courantes à éviter en matière de KPI (indicateurs clés de performance) :

  • Utiliser trop de KPIs : se concentrer sur quelques KPIs pertinents et significatifs.
  • Se focaliser uniquement sur les KPIs financiers : considérer également les KPIs non financiers pour évaluer la performance globale.
  • Ne pas aligner les KPIs sur la stratégie et les objectifs : s’assurer que les KPIs reflètent la stratégie de l’entreprise et soutiennent les objectifs à long terme.
  • Ignorer les besoins des parties prenantes : prendre en compte les attentes des clients, employés et autres parties prenantes.
  • Ne pas revoir régulièrement les KPIs : les KPIs doivent être révisés et ajustés en fonction des changements dans l’entreprise et sur le marché.

  •  The Ultimate Website Checklist

MarketingProfs a trouvé pour vous la checklist ultime pour la construction de vos sites internet et ça se passe juste en dessous. 👇

The Ultimate Website Checklist
Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.