Croissance Une semaine placée sous le signe de la croissance,…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Une semaine mouvementée Encore une bonne semaine pour Facebook. Mais…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Agence RnD > En ce moment > Veille Digitale > Connaissez-vous FaceBook ? Ca va devenir difficile d’y échapper.

Connaissez-vous FaceBook ? Ca va devenir difficile d’y échapper.


Aujourd’hui, dans la série « veille », arrêtons-nous sur Facebook, un réseau social pas comme les autres.


L’objet de ce post est de vous présenter rapidement Facebook (pour ceux qui ne le connaissent pas encore) et de comprendre l’utilisation qui peut en être faite par nos chers annonceurs.

Petit rappel :


 

Qu’est-ce qu’un réseau social ?Sur le net, tout commence en 1997 avec la création de Sixdegrees.com . Le nom de ce site s’inspire de la théorie sociologique qui prétend que si vous prenez deux individus au hasard sur cette planète, ils sont reliés entre eux par cinq autres individus au maximum. Le premier qui connaît le second qui connaît le troisième… Et nous arrivons à notre sixième degré.
Ce site qui a enregistré un million de membres a ensuite été vendu en 2000 pour 125 millions de dollars.

Le premier gros réseau à reprendre le flambeau, c’est Linked’In qui apparait début 2000. Puis viennent les Viadeo (ex Viaduc) en France, Xing en Allemagne, ou le select (soit-disant) Small World etc…

A quoi servent ces sites ? Comme d’habitude, plusieurs réponses. Côté internaute, sur le papier, cela permet de rentrer en contact avec la terre entière… Soit… Dans la réalité, on retrouve d’anciennes connaissances, on prend contact avec une personne que l’on cherche à joindre, etc…

Une chose pourtant à ne pas négliger dans le développement de ces site : notre EGO… Et oui ! Nous y revenons souvent… Ces sites sociaux permettent de mettre en scène votre réputation selon une règle implicite « plus il connait de monde, plus il est important », etc… Pour ceux que cela intéresse, vous entendrez parler dans les prochains mois de Personal Branding, Reputation Management.

Une des autres finalités de ces réseaux (liée au point ci-dessus), concerne le recrutement. Les cabinets ne s’y sont pas trompés et fouillent à longueur de temps les arcanes de ces réseaux pour trouver la perle rare. Les candidats postent également des annonces. Et si un profil est intéressant, on peut vérifier qui le connaît et s’il est recommandé (endorsements sur LinkedIn). Cela peut même aller assez loin, car en installant la barre d’outil de LinkedIn sur votre navigateur, vous pouvez être informé en temps réel de la présence de quelqu’un de votre réseau dans l’entreprise dont vous lisez l’annonce d’emploi sur un job board (Monster, CareerBuilder, etc….).

Mais revenons à Facebook.

Créé à l’origine comme un réseau d’étudiants d’Harvard, puis des autres universités prestigieuses américaines, c’est aujourd’hui un réseau qui compte plus de 40 millions d’utilisateurs actifs. Environ 20 millions d’entres eux viendraient tous les jours !!! En France, cela démarre. Près de 120 000 inscrits à ce jour sur le groupe France.

Pourquoi cet engouement ?

Réseau déjà actif, facebook a décidé d’ouvrir ses API début 2007. Heu ? API ? Le principe est simple : Facebook ouvre à la communauté des développeurs les spécifications pour pouvoir développer et s’interconnecter avec eux (ce sont les Application Program Interface). Résultat : plus de 4000 petits programmes développés en 6 mois et ça continue…
Chaque utilisateur de Facebook peut choisir d’installer tel ou tel programme sur sa page Facebook et de le partager avec ses amis. On trouve de tout : du partage de vidéo, des conseils de voyage, des quizz de cinéma, des jeux idiots, des agendas… Et ça marche. Des millions d’utilisateurs s’invitent à partager telle ou telle application.

Facebook et les annonceurs, quelles idées ?

A l’instar des initiatives sur les widgets, ou sur Second Life, les marques devraient regarder attentivement ce qui ce passe sur facebook. L’audience française y est certes encore en devenir, mais le capital sympathie pour une application efficace, bien réalisée et qui donne envie de la partager est très important.

Que ce soit en ecommerce (les affaires du jour et autres ventes pivées-exclusives-pour happy few), en support d’événements (pronostics de Rugby avec une marque hollandaise, tennis) ou sur des applications virale plus ludiques (quizz,…), les idées ne manquent pas.

Parlons en !

Mais déjà Facebook fait des envieux et les prochains arrivent : Yahoo Mash (En beta, invitations ici), un projet chez Google et tous les réseaux sociaux verticaux, c’est à dire le réseau des avocats, des habitants d’un quartier, etc… A vous de tester. Il ne reste plus qu’à vous inscrire !

A bientôt.

Pour aller plus loin :

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.