Une semaine mouvementée Encore une bonne semaine pour Facebook. Mais…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
En retard Une étude publiée la semaine dernière par une solution de…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > La News du vendredi 01/10 – #237

La News du vendredi 01/10 – #237

En retard

Une étude publiée la semaine dernière par une solution de création de sites pour les PME/TPE apporte une nouvelle preuve de notre retard en matière de digitalisation.

  • 49 % des professionnels n’ont pas de site web avec leur propre adresse (mon-entreprise.fr)
  • 84 % des TPE n’ont pas d’adresse email professionnelle

Alors même que le nombre de requêtes géolocalisées explosent : 46 % des recherches faites sur Google sont des recherches locales comme « fleuriste bordeaux », « avocat paris 13 », …

Il est temps de trouver les solutions pour réduire cette fracture digitale : simplifier, expliquer, transmettre et rendre autonome. Nous nous y employons aussi chez RnD.

Autres news de la semaine : 

  • Protection de nos données privées, Apple accélère, Google communique ;
  • Quelques éléments concrets pour bâtir sa stratégie de contenus ;
  • L’e-commerce français progresse de 25 % (!) au second trimestre ;
  • Part croissante de l’audio et de la vidéo dans nos usages numériques ;
  • Et les cyberattaques qui continuent de progresser… L’Armée s’en mêle.

Sur ce, bonne lecture et bon weekend.

PS : Du côté de la « forêt » RnD, 1 seul arbre planté cette semaine (1 seule coquille la semaine dernière). On hésite à parsemer nos futures newsletters de coquilles ou à indexer la plantation de nos arbres sur votre taux d’ouverture… 

A retenir cette semaine

Protection de la vie privée : les réponses de Google et Apple

Protection de la vie privée : les réponses de Google et Apple

En termes de protection de la vie privée et plus spécifiquement de nos données personnelles, les GAFAM ont souvent été montrés du doigt. Devant l’importance croissante de ce sujet, Google et Apple se mettent à proposer des solutions plus transparentes à leurs utilisateurs.

  • Publicité et protection de la vie privée

D’après l’étude « Privacy by design » menée par Ipsos pour Google sur 7 200 européens, ces derniers partagent « volontiers » (!!) leurs informations personnelles avec les entreprises en qui ils ont confiance. Ils demandent néanmoins à connaître les informations qui sont utilisées et savoir ce qu’ils obtiennent en retour.

Et pourtant dans les faits, les internautes sont de plus en plus réticents à partager leurs données. Pour cause : le manque de confiance. Une solution : ne pas se contenter de répondre aux obligations légales mais dépasser les attentes des clients pour gagner leur confiance.

Google rappelle trois solutions pour une publicité efficace tout en étant respectueuse de la vie privée : mettre en avant la valeur ajoutée de la publicité, collecter les données de manière transparente et aider les internautes à mieux contrôler et gérer leurs données personnelles.

Le même Google qui autorise pourtant votre concurrent à acheter le nom de votre marque en SEA (les annonces payantes – mais très peu identifiées comme telles – présentes sur la page de votre recherche sur le moteur) pour capter du trafic qui vous revient (sauf si vous avez déposé votre nom de marque)… On n’est pas à une contradiction près.

  • Publicité et transparence

Mais en ce qui concerne les autres, le géant de Mountain View a décidé il y a quelques jours de rendre accessible l’historique publicitaire des annonceurs. Pour cela, Google met à disposition plus d’informations dans sa rubrique « À propos de cette annonce ». En l’occurrence, il dévoile les publicités d’un annonceur sur les 30 derniers jours pour aider l’internaute à se faire une idée plus précise sur le type de communication de la marque en question.

  • Collecte des données contrôlée

Côté Apple, la nouvelle mise à jour déployée cette semaine (iOS 15) actionne les annonces faites par Apple lors de sa conférence annuelle en juin dernier. De nouvelles fonctionnalités font leur apparition, rendant plus difficile la collecte de données par les acteurs du marketing.

Parmi les nouveautés à suivre de près, les possibilités pour les utilisateurs de :

  1. Ne pas divulguer aux marketeurs l’ouverture d’un email (dans l’application native Mail d’Apple) ;
  2. Masquer le trafic de Safari (service intégré à iCloud) ;
  3. Ne pas accepter le tracking sur les applications grâce au fameux AppTrackingTransparency.

Finalement, une opportunité saisie par Apple pour construire, in fine, sa propre offre publicitaire ? Affaire à suivre de toute façon car en matière d’email marketing, cela veut dire qu’à court terme, pour 25 % (part de marché iOS au 31/03/21) des mobinautes français, nous n’aurons plus accès aux taux d’ouverture des emails.

Le contenu : comment s’y mettre ?

Le contenu : comment s'y mettre ?

Nous parlons souvent de contenus ici.
Certes en croissance (voir le content shock présenté récemment), car il peut générer des résultats très rapidement sur le rendement ou la notoriété de votre marque, mais cela n’est pas simple à mettre en œuvre.

Skyword, une agence de création de contenus de la côte Est, a partagé cette semaine un article sur la méthode à mettre en place pour créer des contenus experts et créer ainsi une véritable autorité.

Comment envoyer un message fort à vos clients prouvant votre expertise ? En définissant vos piliers de contenu (🇺🇸).

Voici les cinq étapes identifiées :

  • Commencez avec trois questions :
  1. Pourquoi votre marque veut-elle être connue ?
  2. Pour quels sujets devez-vous bien vous positionner dans les résultats des moteurs de recherche pour réussir ?
  3. Devez-vous posséder des mots-clés spécifiques ?
  • Focus sur les besoins de votre audience 

Quelle est la valeur ajoutée que vous souhaitez partager à votre audience ? Sur quels sujets les individus interagissent-ils avec vous ?

  • Comparez vos listes

Une fois vos sujets identifiés, il est important pour vous de les explorer et de les hiérarchiser. Vos piliers de contenus doivent bien évidemment être les sujets qui intéressent le plus votre audience. 

  • Un ordre de priorité

Les piliers de contenu étant sélectionnés de votre côté, vous devez donc maintenant les prioriser et les traiter par ordre d’importance. Les articles piliers, dits incontournables, sont à utiliser au maximum, mais il est tout de même obligatoire d’avoir une base de contenu de secours. 

  • Des sujets de soutien

Suite à la création de plusieurs contenus sur vos sujets incontournables, vous aurez maintenant la main pour tester de plus en plus de nouveaux sujets au fil de l’eau qui peuvent également intéresser votre audience.

Pour en savoir plus sur la puissance du contenu et l’importance de la création des piliers de contenu, c’est par ici !

Brèves

  • 🛍 | L’e-commerce est au beau fixe ! La FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a publié le bilan du secteur au second trimestre 2021. Le chiffre d’affaires est en hausse de 24,9 %, porté par le redémarrage des services (progression de 45 %). Le montant moyen des transactions, lui, reste stable à 63€.
     
  • 🎥  | Le nombre d’utilisateurs consommateurs de la vidéo en ligne a atteint les 3,10 milliards en 2020. D’ici la fin de cette année, eMarketer estime une hausse pour atteindre 3,26 milliards malgré une croissance ralentie. En 2025, nous serions 3,64 milliards à consommer ce format.
     
  • 🎧  | L’audio occupe une place importante dans notre quotidien. En 2020, le nombre d’abonnés à une plateforme musicale a augmenté de 25 %Spotify a donc mené une étude avec le cabinet Dentsu Labs pour mieux comprendre l’audio et son impact dans la publicité. Avec 365 millions d’auditeurs, dont 210 millions utilisant l’offre gratuite (financée par la publicité), l’enjeu est réel. Selon l’étude, 54 % des utilisateurs utilisent Spotify pour se relaxer. L’audio étant un vecteur d’émotions permettant de mieux mémoriser une publicité, cette plateforme continue à s’imposer dans le paysage media.
     
  • 🤖  | Agrandir une image en basse résolution n’était pas vraiment possible car le résultat était trop pixellisé. Les premières expérimentations avec l’intelligence artificielle menées par Google avec RAISR (2016) n’étaient pas satisfaisantes. Depuis quelques mois, des résultats prometteurs en qualité d’échantillon sur la génération d’images et d’audio sont là. Pour en savoir plus, c’est ici.
Génération d'image avec RAISR, une intelligence artificielle
  • 📱 | TikTok vient de dépasser le milliard d’utilisateurs actifs en seulement quatre ans. Autre évènement symbolique, la plateforme entre dans le TOP 50 des marques les plus visitées en France dans le classement Médiamétrie (à la 50e place). TikTok a réussi à se faire un nom parmi les plus grands réseaux sociaux. Il est devenu si important que l’université de Kiev a décidé de créer un cursus spécifique pour devenir tiktokeur professionnel. C’est bien évidemment dans son pays d’origine que son utilisation est la plus répandue avec 72 % des Chinois qui déclarent l’avoir utilisé. La Russie, le Mexique et les États-Unis en sont également de grands consommateurs. TikTok attire désormais le regard de Google. Le géant du numérique est en train de négocier avec ByteDance et Facebook pour pouvoir indexer et classer les vidéos de TikTok et Instagram.  

  • 🕵️‍♂️ | 255 %. Il s’agit de l’augmentation des signalements d’attaques par rançongiciels. Pour contrer cela, Florence Parly, Ministre des Armées, a annoncé lors du FIC (International Cybersecurity Forum), 770 « cyber combattants » supplémentaires pour lutter contre les attaques informatiques. En parallèle, une étude menée par Palo Alto Networks montre les impacts du télétravail sur la sécurité alors que 76 % des répondants veulent continuer à télétravailler et 94 % des entreprises optimisent un modèle de travail hybride. Résultat : 51 % des sociétés ont du mal à garantir la sécurité de leur réseau en raison du télétravail.

Le chiffre de la semaine

20,4 %

C’est la part du trafic Internet mobile mondial généré par YouTube. Cette année, il conserve sa première place devant Facebook – vidéos – (11,3 %) et TikTok (6,8 %).

Pour comprendre comment fonctionne le système de recommandation de la plateforme vidéo, c’est par ici. Pour découvrir ce qui a changé sur YouTube en 2021c’est par là.

Le sondage de la semaine

Selon vous, quel est le pays qui émet le plus de courriels indésirables (spams) dans le monde ? 

➡️ Répondre

Cette semaine chez RnD

Agorapulse confie à RnD des missions d'expertise SEO

Agorapulse, acteur français parmi les leaders mondiaux des solutions SAAS de gestion de réseaux sociaux, confie aux équipes du Pôle Trafic de RnD des missions d’expertises SEO. Technique, performances et analytics (orientés conversions) avec une vision internationale, en relation directe avec ses équipes de développement.

Merci aux équipes pour leur confiance !

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.