Pause... Le premier MetaverseSummit s’est tenu à Paris, à Station F, le…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Avant dernière Newsletter de la saison... Ca bouge côté souveraineté numérique.L’annonce de…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > La News du vendredi 08/07 – #274

La News du vendredi 08/07 – #274

Scepticisme

Tiens… du web3 cette semaine… Encore ?! Oui mais…

Intéressant de lire qu’au gré des articles, les interrogations émergent. Nous sommes loin de l’excitation du début d’année.

Outre-Atlantique, le scepticisme s’installe. Petitweb a repéré cet échange passionnant entre un journaliste et un ponte du sujet. Ce dernier peine à donner des cas d’usage concrets.

En France, F. Cavazza détaille ce même sentiment que nous commençons à sentir aussi ici. Après l’euphorie, le manque de cas concrets et de bénéfices perçus éteignent la flamme. Et pourtant, on s’inscrit bien dans un temps long. Même si les technologies vont s’améliorer et les usages se multiplier, cela prendra encore quelque mois ! N’oublions pas que cela fait déjà près de 20 ans (Les Sim’s, Second Life…) que l’aventure a commencé.

D’accord, alors on fait quoi ?

Ce que l’on répète, à savoir prendre le temps de vous forger vos propres convictions en mettant en place des veilles sectorielles et en analysant les cas proches de votre univers. Sans précipitation mais de manière pragmatique.

Chez les marques par exemple, 300 d’entre elles ont franchi les portes du metaverse Sandbox. D’autres stratégies commencent à être décryptées (comme celles de LVMH et L’Oreal).

Mais cela ne bouge pas que chez les marques. Quand le rappeur Jul sort sa collection de NFT, on pourrait soupirer… Ou on pourrait y jeter un œil.

Pour la précommande de son prochain album, des NFT seront distribués par tirage au sort. Que permettront-ils ? -20% sur la boutique en ligne, des % des revenus des titres sur YouTube. Et si l’un de ces NFT est revendu, 5% reviendront à JUL, 5% à l’Unicef. Ok… vous avez aussi Tchoupi qui sort ses NFT (…).

Et côté B2B, ça expérimente aussi. Cf. La brève sur Jamespot.land plus bas.

Sur ce, observons et analysons.


Bonne lecture, bon week-end et semaine prochaine à trou oblige, nous nous retrouverons le lundi 18 juillet pour l’avant dernière newsletter de la saison.
Et oui !

PS : Beaucoup trop de coquilles lors des deux dernières éditions. Verdict : plantons 40 arbres dans notre forêt !

A retenir cette semaine

Une publicité traditionnelle qui se digitalise ?

Une publicité traditionnelle qui se digitalise ?

Connaissez-vous Marketoonist ? C’est un média initialement créé par Tom Fishburne qui utilise ce format pour vous raconter des problématiques numériques ou évolutions par le biais de petits cartoons.

Cette semaine, focus sur l’une de ses planches dédiées à ce qui a touché de nombreuses entreprises : la crise sanitaire et l’adaptation de l’expérience client au travers du fameux QR code. De la commande dans les restaurants à la recherche d’informations dans les magasins, le QR code fait maintenant partie de nos usages quotidiens. 

Le QR code fait partie de nos usages quotidiens

Pour vous partager quelques données, le QR code est omniprésent dans nos vies. La propagation de cet outil a augmenté de 25% en 2020, de 15% en 2021 et on annonce une augmentation de près de 8,7% jusqu’en 2025. Certains experts évoquent que le QR code fait référence à un nouveau moyen stratégique pour la collecte de données clients et permet d’obtenir des avantages en matière d’efficacité et d’économie.

Dans la restauration, une étude PYMNTS a révélé pourtant un réel écart entre l’expérience client et le restaurateur. Environ 30% des gérants ont expliqué que ceux-ci aidaient l’expérience client alors que seulement 10% des clients ont partagé ce même enthousiasme.

Par ailleurs, n’oubliez pas qu’un QR code, c’est la traduction graphique d’une adresse web (une URL). Et tout comme votre DSI vous rappelle, à juste titre, de ne jamais cliquer sur un lien dont vous n’avez pas identifié l’auteur dans un email, ne flashez pas n’importe quel QR code comme cet exemple en Asie d’autocollants sur les pare-brises indiquant comment régler son amende… dans la poche d’un escroc…

En bref (ou presque)

  • 📱 | Alors que TikTok est en passe de tripler ses revenus en 2022 pour atteindre 12 milliards de dollars, la sonnette d’alarme est tirée sur ses pratiques de partage de données. Le réseau social a en effet confirmé que certains de ses employés basés en Chine répondant à un « certain nombre de protocoles de sécurité interne » ont accès aux données personnelles des utilisateurs américains. TikTok affirme avoir lancé le Projet Texas en collaboration avec le gouvernement américain pour renforcer la sécurité des données, dont le stockage physique sur des serveurs nationaux. 
     
  • 🔒 | La CNIL a vu déferler il y a quelques jours 42 plaintes au sujet de l’utilisation illégale de Google Analytics (voir notre article sur le sujetpar les médias en ligne. En effet, sur une liste totale de 257 médias recensés, le développeur David Libeau a décidé de commencer par les 42 plus gros. En pratique, une infime partie des sites web répondent aux nouvelles exigences de la CNIL en la matière. Le principe du « pas vu, pas pris » se complique… Chaque site web a des obligations et des responsabilités, à l’instar des collectivités locales. A ces dernières a été partagé un guide pour les aider à la lutte contre les cybermenaces.
     
  • 🤖 | En parlant de risques de cybersécurité, saviez-vous que l’insécurité des API (ces protocoles de communication entre applications) provoque entre 4,1 et 7,5% des cyber-incidents dans le monde ? C’est ce que révèle l’étude « Quantifying the Cost of API Insecurity« . Cela représente une perte de 41 à 75 milliards de dollars par an, sans compter les coûts qui peuvent s’élever jusqu’à 376 millions par an pour les cyber-assureurs. Rappelons que petites entreprises comme grands groupes peuvent être touchés.
     
  • 💼 | Faciliter la collaboration à distance, c’est la mission du premier métavers d’entreprise « Jamespot.land » lancé par l’éditeur français Jamespot. Avec le télétravail, difficile de se croiser à la machine à café ou dans les couloirs et papoter de nos prochaines vacances… sauf dans cet espace virtuel qui souhaite « remettre de la spontanéité et de la fluidité dans les échanges, mais aussi rendre plus efficient le travail collaboratif« . Par ici la visite !

Le chiffre de la semaine

80%

des consommateurs affirment que lUGC (User Generated Content) impacte fortement leurs décisions d’achats.

C’est particulièrement le cas dans les secteurs de la beauté, de la mode et de la restauration. Découvrez les enjeux sans attendre.

Le sondage de la semaine

Selon vous, sur la globalité des cyberattaques entre 2009 et 2021, quel est le pourcentage de ces attaques qui ont été réalisées via des API (Interfaces de Programmation Applicatives) ?

➡️ Répondre

Les résultats du sondage précédent.

Cette semaine chez RnD

Indicateur RnD : prospection pré-été

La trêve estivale approche et cette année, dans un contexte pourtant incertain, la confiance semble être au rendez-vous si l’on en juge par le nombre de projets qui nous sont soumis.

Nous ne pourrons pas répondre à tous mais c’est déjà une sacrée marque de confiance que de nous solliciter. Merci à tous.

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.