Ca sent le sapin... Spotify #wrapped a enflammé les réseaux sociaux…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Fin des plateformes ? Assisterons-nous prochainement à la fin des…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > La News du vendredi 15/10 – #239

La News du vendredi 15/10 – #239

Croissance

Une semaine placée sous le signe de la croissance, de l’innovation et des feuilles de route à mettre en place pour 2022…

Croissance d’abord avec l’annonce du plan France 2030 (ici) pour accélérer l’innovation en France ; plan dans lequel les acteurs de la technologie auront un rôle à jouer notamment dans la digitalisation de l’industrie et cette fameuse indépendance numérique que nous appelons tous, même si, comme le PR l’a rappelé, : « Le cloud souverain, ce ne sera pas pour dans 5 ans… ». Et ce n’est pas l’annonce du partenariat entre Thales et Google qui viendra contredire cela (!)… et qui fait grincer des dents. Commentaire pragmatique sous un post LinkedIn d’Alain Garnier, CEO de l’éditeur Jamespot : « Je me demande si Thales va héberger ses documents top-secret dans son cloud de confiance ». Nous vous laissons y méditer…

Croissance encore avec cet article (et ce slide 👇) très intéressant (🇺🇸) qui tente de répondre à cette question : « au sein de l’entreprise, sur qui repose la croissance ? Le produit, le marketing ou les Growths (guérilla digitale ; définition ici) ?

Croissance dans l'entreprise

Et sinon cette semaine à lire plus bas :

  • Un guru du marketing US lance un pavé dans la mare sur les niveaux de fraude en matière de publicité en ligne.
  • Les plans d’action à mettre en place en 2022.
  • L’addiction aux réseaux sociaux ne serait pas si grande si l’on écoute les Français ? Permettez-nous d’en douter.
  • L’audio continue à se faire entendre.
  • Les nouveaux modes de paiement.

Bonne lecture et bon weekend.

PS : 5 coquilles la semaine dernière dont une purement et simplement horrible (non, nous ne retournerons pas le couteau dans la plaie en la rappelant). Ce sont donc bien naturellement et avec toutes nos excuses pour ces fautes, 5 pseudotsuga menziesii qui rejoignent la forêt RnD.

A retenir cette semaine

Publicité numérique, la plus grande fraude jamais réalisée ? 

Publicité numérique, la plus grande fraude jamais réalisée ?

Les médias et la publicité ont une longue histoire en commun. La publicité depuis plusieurs années ne cesse d’augmenter à un tel point qu’aux États-Unis, la moitié des dépenses publicitaires sont numériques et dites programmatiques algorithmiques.

L’un des gourous du marketing aux US, Scott Galloway, a lancé cette semaine un pavé dans la mare… Ne serait-ce par la plus grosse fraude de ces dernières années ?

La publicité en ligne est basée et conçue sur l’économie de l’attention pour avoir des résultats rapides. Et les deux plus gros acteurs connus de la publicité en ligne, Facebook et Google, martèlent ce discours.

Ce qu’il faut savoir, c’est que lors d’un achat d’annonce programmatique, vous identifiez vos critères : homme-femme / âge / localisation… et ensuite une série de processus automatisés placent de nombreuses copies de votre annonce sur différents sites web où les algorithmes pensent que l’annonce sera vue par des personnes ciblées. 

Lors de ce processus de la création de l’annonce et ensuite de sa visibilité sur Internet, de nombreuses opportunités de triche existent. La complexité de cette tricherie est difficile à identifier d’autant plus qu’elle rapporte de l’argent aux acteurs en place !

Par exemple, l’annonce publicitaire en ligne est censée être dirigée vers des humains, mais en réalité votre annonce est aujourd’hui principalement consultée par des « bots » et par des personnes issues d’une « ferme de clics ». 

Selon une estimation de la WFA, 88 % des clics sur les publicités sont faux.
Voici donc la première fraude

La seconde, elle est moins perceptible. Il s’avère que les critères (de ciblage) évoqués précédemment ne sont pas aussi précis qu’annoncé. En effet, les publicités ne sont pas si susceptibles d’être vues par les personnes recherchées par l’annonceur. Également une étude menée par Catherine Tucker a évoqué le fait que le ciblage est un échec plus de la moitié du temps.

Pour compléter ce second point, une étude Nielsen affirme « qu’une campagne publicitaire ajustée au revenu des ménages a révélé que seulement 25 % de ces publicités touchaient les bons ménages. Jusqu’à 65 % des dépenses publicitaires ciblées par emplacement sont gaspillées« .

Si l’on ajoute aux sujets des cookies ces éléments, nous pouvons nous demander quel est l’avenir de la publicité dans ce système de plus en plus enclin à la fraude, et ou des acteurs majeurs tels que Procter & Gamble, Uber et eBay réduisent déjà leurs budgets ads.

Avec une fraude pouvant représenter 150 milliards de dollars d’ici 2025, le sujet est à suivre de près ! 

Sur quoi allez-vous travailler en 2022 ?

Sur quoi allez-vous travailler en 2022 ?

Depuis la crise sanitaire, les professionnels du marketing et de la communication évoluent dans un contexte hybride (« phygital »), porté par l’accélération de la transformation digitale. We Are Com a mené une enquête auprès de ces professions pour identifier les grandes priorités de 2022

  • Les tendances phares identifiées
  1. La relation et la communication interne grâce à l’amélioration des outils collaboratifs, la mise en place de chatbots ou encore de webinars (64 %) ;
  2. L’évolution des parcours clients (48 %) ;
  3. L’agilité des directions marketing, communication et commerciale (47 %).
  • Les données personnelles

Si le monde de l’après cookies n’est une priorité que pour 19 % des sondés (!), 40 % des marketeurs et des communicants mettent tout de même en place une mise en conformité, notamment des actions publicitaires. Rechercher de nouvelles techniques de personnalisation non intrusives est une préoccupation pour (seulement) 9 % des professionnels.

  • L’humanisation 

Si la digitalisation accélère, les professionnels du marketing et de la communication s’accordent à placer l’humain au coeur des relations internes et clients. Bonne nouvelle !

  • Les investissements

Quel que soit le domaine des actions, les sondés souhaitent augmenter leurs investissements. C’est vrai pour l’automatisation (36 %), mais aussi pour la publicité digitale (40 %). Néanmoins, ils vont être plus sélectifs.

  • Quelles conséquences suite à l’hybridation ?

Nombreux sont les points d’attention soulevés par les professionnels interviewés : équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle suite au télétravail (80 %), la réputation (36 %), ainsi que la pression commerciale et la saturation publicitaire (28 %).

Photo : John Schnobrich sur Unsplash

En bref (ou presque)

  • 📲 | Selon une enquête YouGov menée suite à la panne de Facebook la semaine dernière, 56 % des Français possédant au moins un compte sur les réseaux sociaux pourraient se passer de ce type de plateforme. Permettez-nous d’en douter… Et ce ne sont pas les plus jeunes qui diront le contraire : 71,2 % des enfants âgés de 12 ans sont inscrits sur les médias sociaux en 2021 selon l’étude Born Social. Plus qu’utilisateurs, les enfants deviennent déjà des créateurs de contenus sur certaines plateformes comme TikTok, et ce dès 10 ans. Malgré leur jeune âge, certains sont conscients du risque : « TikTok, ça nous rend fous… Tu t’inscris, tu te dis ça va être bien quand t’auras rien à faire. Tu regardes une vidéo, t’aimes bien, tu scrolles, tu regardes une autre vidéo et t’aimes de plus en plus et tu veux pas t’arrêter. » Rappelons tout de même que les plateformes sociales autorisent une inscription dès 13 ans… Et souvenons nous des Facebook Files et de l’impact d’Instagram sur les jeunes adolescentes.
     
  • 🎙 | L’audio et le podcast sont ancrés dans notre société ; c’est désormais un fait ! Selon une étude menée par Havas et l’institut CSA Reseach33 % des Français écoutent des podcasts. Son utilisation s’est démocratisée. Les « gros acteurs » tels que FacebookSpotify et YouTube surfent sur la vague. Facebook a annoncé étendre Live Audio Rooms et Spotify son service Greenroom dans l’idée de concurrencer ClubhouseYouTube a décidé de créer de son côté une équipe pour superviser l’activité podcasting de la plateforme. L’objectif : personnaliser l’application et son site web pour faciliter l’accès aux auditeurs de podcasts
     
  • 💻  | Nous en parlions déjà la semaine dernière, les tendances 2022 du web design émergent. Pour découvrir les 10 tendances de la conception web à considérer pour l’année prochaine, c’est par ici. Pour explorer les 22 bonnes pratiques à adopterc’est là. Parmi elles, le contenu dynamique, la recherche vocale, le dark mode, la réalité virtuelle, … (vu chez LBK).
     
  • 💰 | « Le monde du paiement n’est pas poussiéreux« . Thalès vient d’imaginer le paiement du futur en créant la première carte bancaire biométrique. Pour l’utiliser, il suffit de poser votre pouce sur le lecteur d’empreinte digitale pour être authentifié et valider l’achat. Est-ce la fin du code à 4 chiffres ? Cette offre répond à une demande client où les tendances du sans contact sont accélérées par le Covid. Néanmoins, la CNIL alerte sur les nouveaux moyens de paiement et les enjeux de la vie privée dans son nouveau livre blanc.
     
  • 🎬  | Vous connaissiez le placement de produits dans le cinéma, voici l’inverse ! Netflix a lancé en juin netflix.shop pour acheter les produits vus dans leurs séries et cette semaine ils enfoncent le clou en annonçant un partenariat avec Walmart. Bonne idée quand on voit l’impact de Netflix sur le Retail : si vous aussi (!!), vous avez vu Squid Game, les ventes des Vans portées dans la série ont progressé de… 7800% !

Le chiffre de la semaine

72 %

C’est le pourcentage de Français qui ne font pas confiance aux réseaux sociaux sur les sujets de confidentialité et de sécurité de leurs données.

Seuls 23 % des personnes interrogées dans le cadre de l’étude de YouGov se « sentent en confiance ».

Le sondage de la semaine

Selon vous, quel est le top 3 des applications les plus utilisées par les moins de 13 ans ? 

➡️ Répondre

Les résultats du sondage précédent.

Cette semaine chez RnD

RnD accompagne ses clients vers la transition cookieless

RGPD & Analytics : la zone grise. CMP & consentement, cookies, nouveaux indicateurs, nouvelle couche de données… Les outils évoluent vers ce nouveau monde respectueux de la vie privée, sans cookies. Les directives de la CNIL évoluent au fur et à mesure, tentant de suivre le rythme des GAFAM sur ces sujets. C’est le sens de l’histoire, et il n’y aura pas de marche arrière.

RnD travaille frontalement ces sujets avec ses clients, qu’ils soient leaders mondiaux SAAS, institutionnels, industriels internationaux, e-commerçants… dont plusieurs ateliers qui ont eu lieu cette semaine. La transition Cookieless est en marche.

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.