Calme... Une actualité du marketing numérique plus calme cette semaine.…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
All-in ! Evidemment cette semaine sera marquée par l'offre d'Elon…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > La News du vendredi 18/03 – #259

La News du vendredi 18/03 – #259

Les semaines se ressemblent…

Comme promis : rapide mise à jour sur le sujet qui nous occupe depuis trois semaines, à savoir la déclaration par la CNIL que Google Analytics devient illégal en France.
Mais pas de vraie nouveauté du côté de Google.
Lundi, Petitweb donnait le mode d’emploi pour se séparer de Google Analytics. Les alternatives : AT Internet (mais qui a des hébergements chez Amazon), Piwik, société polonaise hébergée en Europe, puis en France : MatomoEulerian, … Mais nous le disions la semaine dernière et cela se confirme : la boite de pandore est ouverte. Quels seront les prochains sur la liste ? Facebook Connect, Google Connect, Gmail, Salesforce, Shopify, Amazon Web Services, Hotjar, les solutions de tests A/B de Google, … ? On garde son sang froid, on prépare les alternatives et on attend de voir, prêts à dégainer en 2-3 semaines.

Sur le web3 cette semaine, on parle de Chief Metaverse Officer et comme la semaine dernière, les cas d’usage s’intensifient. A noter également les premiers articles Grand Public qui commencent à analyser les usages possibles et qui ne sont plus seulement focalisés sur l’hystérie spéculative des derniers mois. Exemple avec cet article du Monde, factuel. 
Autre article (aux US) qui s’interroge sur les usages possibles alliant transparence et sécurité : 

  • transformer les contrats traditionnels en NFT,
  • les nouvelles formes de billets de spectacles,
  • les documents d’identité (passeports),
  • les dossiers médicaux.

Promis, la semaine prochaine, on essaye de ne pas parler du web3… 

Bonne lecture.
Bon week-end.
Et en cette troisième semaine… soutien à nos connaissances et aux équipes de nos clients 🇺🇦 …

A retenir cette semaine

E-commerce en 2022 : sur quelle stratégie s’appuyer ?

E-commerce en 2022 : sur quelle stratégie s'appuyer ?

Depuis ces deux dernières années, l’e-commerce s’est encore plus installé dans notre quotidien. Et pourtant, les Français sont encore frileux. Quand la France représente 2,71% du trafic e-commerce, les Etats-Unis représentent plus de 51%.

Voici un récapitulatif selon Semrush (outil de surveillance SEO) des tendances e-commerce qui vont perdurer. En tant qu’outil leader sur leur segment, ils agrègent une quantité importante de data et leur analyse est très suivie.

  • Evolution du commerce en ligne

Si l’e-commerce a connu un taux de croissance à deux chiffres au cours de la dernière décennie, on observe une tendance similaire pour le trafic. Les acheteurs se tournent de plus en plus vers les plateformes de commerce en ligne : les e-commerçants ont enregistré une hausse de 27% de trafic entre 2019 et 2020. En 2021, le trafic reste élevé mais la croissance plus faible.

  • Comportements d’achat

Même si la pandémie a entraîné l’intensification de l’utilisation de l’ordinateur, en 2021, l’écart se recreuse et c’est bel et bien le trafic mobile qui domine avec 56% des acheteurs en ligne

  • Les acteurs du commerce en ligne

Sans grande surprise, le site e-commerce qui tire son épingle du jeu est…Amazon. Il est suivi par eBay et Walmart qui clôturent le podium parmi les champions mondiaux en termes de trafic. En Europe, le top 3 est composé d’Amazon(.de), Bol (Pays-Bas) et AliExpress.

  • Stratégie d’acquisition d’audience

Pour l’e-commerce dans le monde, c’est le trafic direct qui domine. Il a toujours représenté plus de 40% du trafic global depuis 2019. Suivent le Referral (liens externes qui pointent vers un site), le Search (référencement naturel), le Paid (publicités) et le Social (réseaux sociaux).

La notoriété de marque est donc l’outil le plus puissant, d’autant plus que le trafic direct ne fait que croître depuis la pandémie. Semrush souligne un fait intéressant : le trafic direct étant le canal le plus précieux, perdre des chiffres d’audience à ce niveau là entraîne des taux de croissance plus lents. Les consommateurs font confiance aux sites qu’ils connaissent.

  • Après l’acquisition, l’achat

Attirer du trafic c’est bien, convertir les internautes en clients c’est mieux. Parmi les incitations à l’action les plus populaires sur les publicités numériques des 10 acteurs principaux du e-commerce outre-Atlantique, plusieurs termes reviennent parmi lesquels la livraison gratuite et les retours gratuits/faciles.

Si à la lecture de cet article vous vous interrogez sur votre stratégie d’acquisition de trafic, parlons-en ! 👉 Offre RnD : Acquisition d’audience.

En bref (ou presque)

  • 💻 | 72% des PME ont réussi à augmenter leur présence en ligne grâce aux réseaux sociaux, sites web et publicités l’année passée. Suite à la crise sanitaire, Salesforce a réalisé sa 5ème étude avec des dirigeants de PME dans le but de faire émerger les tendances des PME pour 2022. Premier constat évident : la pandémie a favorisé la digitalisation des PME. 71% des dirigeants affirment que les clients attendent des transactions digitales. Les canaux de communication ont évolué aussi : 47% des dirigeants estiment être plus attentifs à leur communication. Pour identifier cette évolution, nous pouvons constater une augmentation du nombre de sites internet avec un domaine .fr : 776 000 sites ont été créés en 2021 selon l’Association française pour le nommage internet en coopération
     
  • 📱 | Les réseaux sociaux sont un canal d’acquisition important ; ça on le sait. Mais voici un focus plus précis sur Instagram. Il faut savoir que l’application a été téléchargée plus de 3,8 milliards de fois et plus de 95 millions de photos sont publiées chaque jour. L’application recense 1,3 milliard d’utilisateurs annuels et près de 4 millions d’entreprises utilisent des publicités payantes de manière mensuelle. A tester pour vous (même en B2B)… On reste quand même attentifs à la décision de la Cour de Justice Européenne quant à Meta attendue pour mai (voir ici).
     
  • 📱 | Pour continuer de parler de réseaux sociaux, il est primordial d’évoquer l’impact du réseau chinois TikTok sur les entreprises, notamment françaises, et l’opportunité qu’elles ont pour se démarquer. Dans les bons élèves, nous avons Caudalie, Carrefour, Salomon ou encore Décathlon. Ils se démarquent via différents facteurs identifiés tels que la mise en avant des collaborateurs et du savoir-faire, l’utilisation d’effets visuels et sonores, des vidéos face caméra explicatives sur des focus produits. Et vous, votre entreprise a-t-elle rejoint TikTok ? 
     
  • ⚖️ | La Commission Européenne vient d’ouvrir une enquête sur le système d’enchères publicitaires. Celui-ci peut être biaisé par la concurrence suite à un accord du nom de « Jedi Blue » entre deux acteurs majeurs : Meta et Google. Cet accord prend place pour le secteur de la vente publicitaire de bannières dans les pages web et applications mobiles. Google gère une plateforme dite intermédiaire, tandis que de son côté Meta fournit des services d’affichages publicitaires. Il semble que Meta utilise son « Meta Audience Network » pour participer aux enchères et acheter des espaces publicitaires. « Bruxelles soupçonne les deux géants d’avoir manipulé ce système pour évincer la concurrence dans ce secteur de la publicité en ligne ». Encore un sujet « légal » à suivre…
     
  • 🧑‍💻 | Petit rappel historique : le metaverse de Meta ou de Sandbox sont loin d’être les premiers arrivés sur le marché. En réalité, le premier metaverse a fait ses premiers pas en 1997, par Canal +, dont l’objectif était de faire évoluer son avatar dans Paris en 3D. Seconde initiative souvent plus connue des utilisateurs : Habbo. Il s’agit d’un jeu vidéo devenu viral en 2000 dont l’idée est de faire évoluer son avatar mais cette fois-ci, une solution de chat est ajoutée pour échanger avec d’autres utilisateurs. Les Sims, Minecraft, Fortnite peuvent aussi être qualifiés de metaverses. Les solutions ont été proposées depuis des années, mais le marché ne semblait pas prêt. Mais désormais, on va parler de plus en plus de « méta marketing ». 

Le chiffre de la semaine

29%

C’est le pourcentage de Français affirmant comprendre, au moins en partie, ce qu’est le metaverse.

Selon une étude YouGov, 8% d’entre nous estiment le comprendre parfaitement, 21% partiellement tandis que 61% ignorent tout de ce monde virtuel.

Le sondage de la semaine

Selon vous, quel est le pourcentage d’individus dans le monde qui développent des sentiments de manque lorsqu’ils n’ont pas accès à leurs appareils digitaux ? 

➡️ Répondre

Les résultats du sondage précédent.

Cette semaine chez RnD

Hanagroup confie à RnD des sujets de géo-marketing

Le géo-marketing est une stratégie fondamentale d’acquisition, surtout pour l’e-commerce. 📍

RnD remercie Hanagroup de nous confier des campagnes sur le sujet. A suivre…

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.