Croissance Une semaine placée sous le signe de la croissance,…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Une semaine mouvementée Encore une bonne semaine pour Facebook. Mais…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Agence RnD > En ce moment > Veille Digitale > Le Financial Times tourne le dos à Apple et développe une WebApp

Le Financial Times tourne le dos à Apple et développe une WebApp

Alors qu’Apple annonçait lundi sa nouvelle offre à destination des éditeurs de presse, le Financial Times en décide autrement et se lance dans le développement d’une WebApp (Voir leur annonce). L’application est disponible sur mobile et tablette et offre un accès complet aux informations du quotidien et du site web.

En choisissant l’HTML5 pour le développement de sa WebApp, le quotidien britannique dispose d’une solution souple, compatible avec la plupart des systèmes d’exploitation mobiles.

Mais le développement de cette application présente d’autres avantages. En effet, le FT n’aura plus à se plier aux différentes règles mises en place pour l’abonnement sur l’AppStore, tout en évitant la commission de 30% prise sur chaque vente par Apple.

Cette prise de position importante de la part d’un acteur majeur continue à alimenter le débat « Application Mobile ou Site Web Optimisé pour Mobiles ? ». En effet, même si les outils permettant de mutualiser certains éléments existent, il n’en demeure pas moins que souhaiter développer une application pour l’ensemble du parc de mobiles nécessite des coûts de déclinaison par plateforme importants (Apple, Android, Blackberry, Windows…).

A l’opposé, développer un site web optimisé pour les mobiles reste plus accessible même si l’expérience utilisateur est certainement moins fluide.

La vraie question à se poser concerne la valeur ajoutée que vous souhaitez proposer à vos publics et d’analyser si un site web optimisé peut répondre à la demande.

Dans de très nombreux cas, la réponse est OUI.

Parlons en.

UPDATE : 10/06/11 12:00
Apple revient sur les conditions d’abonnement qui devaient entrer en vigueur le 30 juin. Il n’imposera plus la souscription, soumise à une commission de 30%, depuis sa plate-forme. Lire l’article sur ZDnet.

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.