L'édito Exponentialité Bonjour à toutes et à tous.Place désormais à…
L'édito Ceci n'est pas un vélo… Bonjour à toutes et…
L'édito Chaud devant ! Bonjour à toutes et à tous.Jetez…
L'édito Bonnélération ! Bonjour à tous. Que nous réservera cette nouvelle…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > RnD Café ☕️ – #296

RnD Café ☕️ – #296

L’édito

Ceci n’est pas un vélo…

Bonjour à toutes et à tous.


Quatre mois séparent ces images d’un « vélo » générées automatiquement en quelques secondes à l’aide d’une intelligence artificielle (explications ici). Progression rapide s’il en est…

Différences 2022 et 2023 d'un vélo généré par IA

L’accélération est bien là et le volume de contenus sur l’outil conversationnel à base d’intelligence artificielle, ChatGPT, ne faiblit pas. Rapide sélection.

  1. Google, via le CEO de sa filiale Deepmind, alerte sur les risques de l’IA tout en annonçant l’arrivée du concurrent de ChatGPT, Sparrow, en 2023. Ils cherchent également à rester dans la course de la création d’images via IA avec Muse.
  2. Microsoft réduit ses effectifs (10 000 personnes, 5% de ses salariés) et continue d’annoncer l’intégration de ChatGPT dans son offre. Cette fois-ci, c’est dans l’hébergement (Azure) afin de proposer des briques d’IA à leurs clients.
  3. Publicité. L’IA arrive dans la publicité avec un premier spot. A noter que selon AdAge, les consommateurs commencent à utiliser ChatGPT comme un détecteur de « BS » (pudiquement traduit par “bla-bla” …) ou filtre contre les pratiques de « greenwashing » de la part des marques.
  4. Usage. Le mode opératoire pour tirer le meilleur parti de ChatGPT pour vos propres travaux commence à se répandre. 👇

Pour conclure, même si le Web3 s’est fait volé la vedette par l’IA, côté Metaverse, au delà d’un cas pratique de formation à la SNCFAccenture a publié la semaine dernière son analyseLes dirigeants d’entreprise prévoient que 4,2% de leurs revenus proviendront du metaverse dans les 3 prochaines années, soit une valeur totale de 1 000 milliards de dollars. (Vu chez Superception)

Bonne lecture et bon week-end.

A retenir cette semaine

Tendances et prédictions marketing 2023 selon Gartner

Tendances et prédictions marketing 2023 selon Gartner

Les tendances continuent de pleuvoir et, on ne va pas se mentir, se ressemblent beaucoup. Mais quand c’est Gartner qui publie ses tendances et prédictions 2023, on s’y intéresse de près. Décryptons les 5 défis de cette année.

  • L’IA dans le marketing

L’accélération réelle observée sur ces sujets sera très tangible. D’ici 2025, les entreprises qui adoptent l’IA dans leur stratégie marketing pourront consacrer 75% de leurs activités opérationnelles à des sujets plus stratégiques (grâce à l’automatisation). Exemples ici.

  • Surveillance de l’augmentation du volume de faux contenus

La génération de contenus par les intelligences artificielles et les utilisateurs aura un impact considérable sur la qualité du contenu tant elle se développe. Le volume va augmenter considérablement, la variété aussi. Les marques doivent être en surveillance constante : la gestion de la réputation va devenir de plus en plus difficile dans un environnement volatile, polarisé et où tout va très vite. 

Concrètement, les marques vont devoir s’armer d’outils et d’équipes spécialisés pour traiter le volume massif de contenus et surveiller simultanément les contenus inexacts ou diffamatoires. D’ici 2027, 80% des spécialistes du marketing d’entreprise mettront en place une fonction dédiée à l’authenticité du contenu.

Les premières solutions d’identification d’un contenu généré par l’IA arrivent. Voir ici.

  • Oui au placement de produits

En 2022, ⅔ des consommateurs déclarent qu’ils préfèrent voir des placements de produits dans des contenus de divertissement plutôt que dans des publicités distinctes. Cette année, beaucoup seront ceux qui paieront pour éviter la publicité. S’ils fuient les publicités numérique, les consommateurs disent approuver largement le contenu sponsorisé, y compris le placement de produit, comme levier marketing.

Misez donc sur l’expérimentation de ce format si vos produits s’y prêtent et, si ce n’est pas le cas, testez les formats de contenus sponsorisés plutôt que les Ads traditionnelles jugées plus invasives.
 

  • La fidélité, moteur essentiel de la croissance

Cette année, en B2B comme en B2C, les entreprises vont augmenter leurs investissements dans les programmes de fidélité. Une entreprise sur trois ne disposant pas aujourd’hui d’un programme de fidélisation en créera un d’ici 2027. La raison ? Renforcer la collecte de données first-party (les données détenues directement par l’entreprise) et fidéliser ses clients en les récompensant. 

Aujourd’hui perçue comme un avantage concurrentiel, la personnalisation devient très vite essentielle pour sortir du lot. Concentrez-vous sur les besoins et les attentes de vos clients, mesurez les KPIs de votre programme et exploitez votre data first-party pour segmenter votre base de données pour délivrer des messages hyper-ciblés.

Si vous en voulez davantage, direction les 10 tendances techno, toujours signées Gartner.

En bref (ou presque)

  • 🔒 La pression sur TikTok continue au sujet des données personnelles

L’épine dans le pied de TikTok continue de s’enfoncer. Shou Zi Chew, PDG de ByteDance (maison mère de TikTok), a rencontré plusieurs membres de la Commission Européenne le 10 janvier dernier pour “discuter avec eux des travaux que la société devrait accomplir pour avoir le droit d’exercer en Europe et ne pas être sanctionné par la Commission”. Deux jours plus tard, la CNIL sanctionne le réseau social sur le sujet des cookies à hauteur de 5 millions d’euros. Pour TikTok qui veut faire bonne figure en faisant preuve de plus de transparence aux États-Unis et en Europe, 2023 commence mal.

  • 🔐 La CNIL ne frappe pas que sur les sujets liés aux cookies

Si on a l’habitude des sanctions liées au refus des cookies qui n’est pas aussi simple que leur acceptation ou encore à la sécurité des données et droits des personnes, la CNIL frappe moins sur le sujet de la publicité. Enfin ça, c’était avant car elle vient de sanctionner cette semaine l’éditeur de jeux mobiles Voodoo à hauteur de 3 millions d’euros pour “avoir utilisé un identifiant essentiellement technique pour de la publicité sans le consentement de l’utilisateur”.

  • 🍪 En parlant cookies, leur remplacement est en bonne voie avec TrustPid

Après avoir été tenu secret pendant trois ans (sous NDA), le projet de Deutsche Telecom, Orange, Telefonica et Vodafone sur le remplacement des cookies est désormais public. La co-entreprise vise à “mettre en place une plateforme technologique pour la publicité en ligne” nommée TrustPid. Selon le test réalisé en Allemagne, le taux d’acceptation est vertigineux, à hauteur de 80%. Wait and see ! (vu grâce à PetitWeb)

  • 💸 La publicité sur BeReal et Twitter ne séduit pas les annonceurs

S’il y a deux réseaux sociaux boudés des annonceurs en ce moment, c’est bien Twitter et BeReal. D’un côté, Twitteren manque d’annonceurs, tente le tout pour le tout en proposant des publicités gratuites aux États-Unis (à l’approche du Super Bowl…) : achetez pour $250k d’espace et obtenez en $500k. De l’autre côté, BeReal séduit toujours plus d’utilisateurs mais rend toujours aussi sceptiques les professionnels de la publicité. En cause notamment, le nombre d’amis limités des utilisateurs. Outre-Atlantique, ils sont moins frileux. Le test and learn commence !

  • 🔎 Le Dark Funnel, angle mort du marketing

Si vous pensez qu’à l’ère du numérique vous pouvez suivre l’ensemble du parcours de vos clients, vous vous trompez. Le Dark Funnel se définit principalement comme l’angle mort du parcours clientCertaines informations précieuses comme les visites sur d’autres sites web, les recherches via des sites tiers, l’influence des réseaux sociaux, des podcats ou encore des communautés en ligne (Discord, etc.) sur les décisions d’achat… peuvent être masquées. Voici donc trois questions à vous poser pour optimiser votre tracking. Vu chez Laura Bokobza.

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.