L'édito Souveraineté Depuis le 24 février dernier (), le mot souveraineté n'en…
📌 En un clin d'œil L’EditoArticle : La fracture numérique,…
📌 En un clin d'œil L’EditoL'opportunité des podcasts de marqueLes…
📌 En un clin d'œil L’EditoDu côté de RnD : Hublo nous fait…
Agence RnD > En ce moment > Veille Digitale > CLICK & COLLECT ?

CLICK & COLLECT ?

Deux sujets reviennent sur le devant de la scène depuis quelques jours :
– la création de trafic web vers le magasin physique (buzzword du moment : drive2store)
– l’impact des réseaux sociaux sur l’ecommerce
Altavia a publié cette semaine une étude liée au premier sujet et décrit plusieurs exemples de « click & collect ». Dit autrement : il s’agit de dispositifs de création de trafic du web vers le lieux de vente (achat en ligne, récupération en magasin). Deux exemples :
Pour l’enseigne de mode Morgan, qui propose ce service depuis 2012, ce dernier représente 30% des achats réalisés on line.
Même chose pour Bricorama : le panier moyen des acheteurs qui viennent chercher leur biens en magasin est 30% plus élevé que  ceux qui se font livrer. Ceci met en lumière le rôle d’une véritable stratégie multicanale. Exemple : comment faire en sorte que le client qui vient chercher ses achats consomme davantage ? Lire l’article.
Autre point cette semaine concernant le e-Commerce : le rôle des réseaux sociaux.
Un article de Business Insider présente une infographie intéressante. En avril 2013, la question suivante a été posée : « Avez-vous déjà acheté un article, que ce soit en ligne ou en magasin, après l’avoir partagé ou mis en favori sur un réseau social ? »
Réponse : Oui à 38% pour Facebook, 29% pour Pinterest, 22% pour Twitter.
Conclusion : ne négligeons pas la dimension eCommerce de Facebook. Avec parcimonie probablement, mais c’est définitivement à tester.
Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.