📌 Sommaire L'édito  Brèves : TikTok incontournable dans le processus…
📌 Sommaire L'édito L’IA au service de la business intelligence…
📌 Sommaire L'édito Brèves : Google repousse encore la fin…
📌 Sommaire L'édito Brèves : Le Guide 2024 pour optimiser…

Gamification

Une des présentations les plus vues cette semaine sur Slideshare (réseau de partage de présentations powerpoint – oui, cela existe ) concerne le sujet de la ‘gamification’, c’est-à-dire l’utilisation des leviers ludiques dans la communication.

C’est une présentation visuelle comme on en voit de plus en plus, qui résume bien le concept et l’utilisation que les marques peuvent en faire.
Mais dans quel but ? La présentation revient sur les leviers classiques qui sont utilisés pour vendre (le sexe, l’émerveillement, les cadeaux, la gratuité). Là est donc bien l’enjeu : le jeu fait vendre. Plus de 300 millions de personnes ont joué à des jeux sociaux en 2011.

Ces mécaniques génèrent de l’enthousiasme, de la fidélité et de l’engagement. Tiens, tiens… Tout ce dont une marque a besoin, non ?

La Gamification peut donc se résumer comme le fait d’utiliser des mécaniques ludiques (actions, obstacles, règles) dans un contexte qui n’est pas un jeu (publicité, communication d’une marque) et ce dans le but d’atteindre des objectifs marketing ou de fidéliser un public.

Voir la présentation (en).