Régulation Ce fut indéniablement LA nouvelle de la fin de…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Innovation Indéniablement le mot de la semaine. Avec le salon…
Comme vous le savez, sur chaque newsletter du vendredi nous…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > La News du vendredi 18/06 – #226

La News du vendredi 18/06 – #226

Indépendance

Bonjour à toutes et à tous.
Nous sommes le vendredi 18 juin et il est 8h00.

Cette semaine, plusieurs articles ont retenu notre attention et ils font tous écho à la préservation d’une certaine forme d’indépendance.

  • Le Retail Media va obliger les marques à collecter leurs propres données si elles veulent garder une certaine autonomie.
  • Idem côté réseaux sociaux : il va falloir créer une véritable interaction avec les communautés au risque de ne devenir plus qu’un annonceur (payer des publicités pour être visible) et de moins en moins une marque.
  • Si l’on n’y prend pas garde, l’Amazonisation de l’e-commerce nous pend au nez.

Sur notre indépendance face aux infrastructures qui véhiculent nos données, vous êtes 67% à penser, lors de la question de la semaine dernière, que les GAFAM détiennent 51% des câbles sous-marins. Nous n’en sommes pas (encore) là. Ils en détiennent 20%.

Enfin, côté environnement et numérique, 83% des français estiment que c’est aux entreprises de se mobiliser.
A nous de jouer donc.

Bonne lecture et bon week-end.

PS : côté forêt RnD, 4 coquilles la semaine dernière… donc 4 nouveaux arbres.

A retenir cette semaine

Retail Media ? Après Casino, Carrefour se lance.

Retail Media ? Après Casino, Carrefour se lance.

Carrefour a officiellement lancé mardi, 3 ans après son annonce, Carrefour links.

De quoi parlons-nous ?

Le Retail Media, c’est la capacité pour une enseigne de grande distribution de vendre des campagnes de publicité digitales basées sur ses données « First Party », c’est à dire les données clients qu’elle détient (en gros, son programme de fidélité) en permettant à un annonceur de mesurer l’ensemble du parcours : de la sollicitation au passage en caisse. C’est un marché estimé à 30Md€ (mais seulement 500M€ en France pour l’instant).

Trois ans après Casino, Carrefour va déployer son offre en s’appuyant sur les données de 6 milliards de transactions et près de 80 millions de clients (dont 50 millions détiennent une carte de fidélité).

L’objectif est également de travailler, grâce à ces data, l’optimisation de l’expérience client notamment via la personnalisation des avantages et des promotions proposées, mais également comme assistant d’un directeur, d’un franchisé en fonction des résultats des points de vente…

Carrefour accélère donc sa digitalisation en développant des méthodologies de récolte de data pour améliorer tous les aspects de ses services B2B et B2C tout en créant une diversification de revenus. Pour Casino, la filiale Retail Media a généré un CA de 55M€  pour un résultat de 18M€ !
Walmart n’a qu’à bien se tenir…

Les marques B2C sans méthode propre de collecte de leurs données seront donc pieds et mains liés et définitivement dépendantes de ces offres de Retail Media.

La publicité : trop présente sur les réseaux sociaux des annonceurs ?

La publicité : trop présente sur les réseaux sociaux des annonceurs ?

Pas une semaine ne passe en ce moment sans de nouvelles annonces liées aux réseaux sociaux. C’est au tour d’Hootsuite d’identifier les tendances 2021 en France.

Dans son dernier article encore très complet, Fred Cavazza résume cette étude et identifie un problème majeur : les annonceurs français se concentrent (beaucoup trop) sur la publicité. Ils en oublient l’aspect fondateur des médias sociaux : l’écoute et le dialogue avec la communauté pour satisfaire, fidéliser et co-construire.

Pourquoi ? Pour 35% des annonceurs en France, le déclin du « reach » (volume d’audience touchée par les publications) et la nécessité d’augmenter les budgets publicitaires pour rester visibles sont des phénomènes inquiétants.

D’ailleurs, ce n’est peut-être pas un hasard si la newsletter continue de s’imposer, une fois encore, comme une alternative aux contenus poussés par les algorithmes des plateformes sociales.

Pourtant, si Pernod Ricard a stoppé le Community Management, leur position n’en reste pas moins radicale (et dangereuse ?).

Pour ceux qui, au contraire, accélèrent, ils considèrent que la plateforme la plus efficace est Instagram malgré les aléas de l’algorithme, expliqué récemment par le réseau social lui-même.

Et d’ailleurs, si vous vous questionnez sur l’utilisation d’Instagram en B2B, voici quelques éléments de réponses.

Brèves

  • D’après l’étude Consumer Psychology Survey menée par Iterable, les meilleurs influenceurs pour une marque restent la famille et les amis. En effet, cette enquête révèle que les consommateurs sont plus susceptibles d’influencer leur cercle proche, notamment lorsqu’ils ont vécu une expérience positive. C’était déjà le cas… avant l’apparition du numérique !

  • Le data wrangling. Terme digital peu connu, il vient prendre une place importante aujourd’hui dans un monde rempli de données. Mais de quoi s’agit-il ? Les données récoltées ne pas sont pas souvent directement utilisables, des erreurs peuvent être présentes. Le data wrangling est un principe qui explique qu’il est important de les « nettoyer, valider et structurer pour les rendre utilisables« . Dans un monde entouré de data, ces étapes sont un enjeu primordial pour les entreprises et l’usage qu’elles veulent en faire. Bon data wrangling… !

  • Validity nous partage son rapport sur l’état de l’e-mail marketing dans le monde en 2021 (à télécharger après avoir laissé ses coordonnées). Plusieurs enseignements importants : ce canal reste très efficace y compris (surtout) dans la génération de revenus directs même si de nouveaux challenges sont impérativement à relever : risques sur les données personnelles, une délivérabilité (capacité à ce que votre email arrive vraiment dans la boite de votre destinataire) et des taux d’ouverture en baisse…

  • Le SEO (référencement naturel pour les moteurs de recherche) évolue constamment au fil des mises à jour de l’algorithme de Google, notamment depuis 2011. Les nouveautés y participent grandement également. Dernière en date, le lancement de Google Search Console Insights afin d’identifier les contenus les plus performants. Et ce n’est pas fini : les prochaines semaines vont être importantes.

Le chiffre de la semaine

74%

C’est le pourcentage de salariés estimant que leurs entreprises doivent faire des efforts sur l’impact environnemental de leurs activités numériques.

Un insight identifié par une étude menée par Harris Interactive (plus de détails sur la sobriété numérique plus bas 👇).

Le sondage de la semaine


Selon vous, quel est le nombre d’heures estimé que les consommateurs vont passer sur leur mobile (dans le monde) durant les Amazon Prime Day 2021 ?

➡️ Répondre

Cette semaine chez RnD

L'UNAM a fait confiance à RnD

L’Union Nationale des Aménageurs (UNAM) est l’organisation professionnelle des acteurs de l’aménagement des territoires en France et en Outre-Mer.

Dans le cadre du projet de Loi Climat et Résilience, RnD s’est vue confier le développement d’un simulateur pour tester la contrainte Zéro Artificialisation Nette (ZAN) qui vise à réduire l’artificialisation des sols. 🌳

Le simulateur à destination des parties prenantes de la Fédération Nationale des SCoT et des aménageurs du territoire « révolutionne l’ergonomie et la saisie assistée de formulaires » selon l’UNAM.

Merci !

Et parce qu’il n’y a pas que le marketing numérique…

Prime Day : l’Amazonisation du commerce ?

Prime Day : l'Amazonisation du commerce ?

Depuis 2015, Jeff Bezos a lancé avec Amazon les Amazon Prime Day sur 2 journées (21 et 22 juin). Cet évènement est considéré comme la plus grande journée de l’année pour le commerce en ligne dépassant les ventes sur la plateforme du Black Friday et du Cyber Monday réunies !

Selon une enquête réalisée par Finder, près de 17 millions de Français vont participer à cet évènement : 11% des participants français prévoient soit d’acheter un produit électronique ou de s’abonner à un service Amazon. 

En bref, ne sommes-nous pas entrain de vivre une Amazonisation de l’e-commerce et de la société comme s’interroge le media en ligne Comk ?

Ce mouvement est caractérisé selon eux par six attentes :

  • La priorité à la satisfaction client ;
  • L’abolition du temps ;
  • L’abolition de l’espace ;
  • L’information parfaite ;
  • La question du prix ;
  • L’invisibilisation du commerçant.

C’est aussi l’occasion de se replonger sur le profil des e-acheteurs européens avec cette infographie sortie début juin. 

De nombreux clients sont évidemment attirés par l’aspect high-tech, l’ameublement et les cosmétiques, mais on peut voir une augmentation de 95% des drives alimentaires.

En plus des habitudes d’achats, le facteur livraison aussi évolue. Le temps est donc bien la nouvelle exigence attendue par les acheteurs… il faut être toujours plus rapide (cf. notre précédent sujet sur les dark stores).

Numérique et environnement : un paradoxe ?

Numérique et environnement : un paradoxe ?

Pour les Français, nombreux sont les avantages liés au numérique : développement économique (66 %), qualité de vie (63 %), emploi (59 %)…

Et l’environnement dans tout ça ?

D’après une étude menée par Harris Interactive, 85% des Français estiment que le sujet de la réduction de l’impact du numérique sur l’environnement est un sujet prioritaire.

Pour les personnes interrogées, ce sont les entreprises qui doivent jouer le rôle principal sur le sujet :

  • Les entreprises (83%) ;
  • Les pouvoirs publics (81%) ;
  • Les citoyens (80%).

Malgré les clivages entre les générations, les Français sont conscients de cet enjeu et prêts à faire certains compromis (vidéo, débits, cloud)…

Infographie Numérique et Environnement

Sauf que 72% d’entre nous estiment important d’avoir accès à Internet partout et tout le temps…
…alors que 86% des jeunes sont prêts à « réduire l’impact environnemental du numérique dans au moins un domaine ».

Sauf que (bis), seul un jeune sur deux est prêt à envisager un effort sur ce sujet.

Paradoxe vous dites ?

Brèves

  • Nous vous parlions la semaine dernière de cybersécurité. Selon Opinion Matters74% des entreprises françaises redoutent une crise cyber, mais seulement 38% d’entre elles ont pris des décisions pour faire évoluer leur politique en matière de cybersécurité. La France n’est pas le seul pays visé pour ces types d’attaques. En effet, des sociétés telles que SlackMicrosoft et Alibaba ont subi des cyberattaques dernièrement.

  • La semaine dernière également, nous vous parlions de l’intelligence artificielle GPT-3 et de son potentiel impact sur le marketing. Mais connaissez-vous Wu Dao (Lumières 2.0 en français) ? Dévoilée au début du mois par l’Académie d’Intelligence artificielle de Pékin, elle pourrait bien surpasser sa rivale de l’Ouest avec ses 1,75 trillion de paramètres (10 fois plus que GTP-3) et ses compétences hors-normes (générer du texte, reconnaître des images, comprendre le langage humain, dessiner des rendus presque photoréalistes…). Oui, la guerre des IA aura bien lieu.

  • Encore un terme que l’on entend de plus en plus. Le metaverse est un monde virtuel et fictif où chaque internaute possède une représentation numérique (plus ou moins fidèle à la réalité) ou dit autrement, un avatar. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet dans le podcast Silicon Carne (FR, 59’39).
Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.