Point de départ Dans l'univers numérique, nos actions quotidiennes sont…
Avis de grands changements Bonjour à toutes et à tous.…
RAGTime Bonjour à toutes et à tous. Cette semaine, deux…
Prêts ? Heureux de vous retrouver ! Je vous souhaite…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > RnD Café ☕️ – #330

RnD Café ☕️ – #330

Silence gêné

2023 Progress Bar

Elon Musk continue ses frasques aux dépens de X (ex Twitter)… 

Aux annonceurs qui quittent la plateforme en réaction à son évolution ou aux propos de son propriétaire, il leur rétorquait, mercredi, littéralement dans le texte : « Go F… yourself » et qu’il n’accepterait aucun « chantage » allant même jusqu’à imaginer que le public boycotterait ces marques…
Et vous, vous avez du X dans votre plan média 2024 ?

Et du côté de l’autre psychodrame, à savoir Open AI ?

  • Sam Altman est officiellement à nouveau CEO.

Et surtout, hier, jeudi 30 novembre, ChatGPT fêtait ses 1 an ! 

Year in review

Et même si bien entendu l’IA ne date pas d’hier, quel chemin en un an comme le rappelle Damien Douani : rythme effréné d’annonces, menace réelle sur Google, démocratisation de l’IA mais aussi écosystème opaque, développement des biais…

Sur ce dernier point, ChatGPT est amélioré par un processus de « fine-tuning » incluant le Reinforcement Learning with Human Feedback (RLHF), c’est à dire des humains qui contrôlent certaines réponses. Mais il y a un dilemme entre l’amélioration des performances et la réduction de la diversité des réponses (les humains rajoutent des biais). Yann LeCun (Meta) propose le crowdsourcing (vous et moi) pour la rétroaction humaine, tout en mettant en garde des défis de confidentialité et de sécurité des données.

Et à part ça ?

  • Amazon lance Q, et se lance dans la course en dévoilant son chatbot.
     
  • Google Bard peut vous aider à comprendre n’importe quelle vidéo YouTube et se sert de l’IA pour générer des objets imaginaires pour vous aider à trouver vos idées de cadeaux de Noël. Duet, l’intégration de l’IA dans la suite Google, est en approche.
    Sur un autre registre, leur procès pour abus de position dominante – qui aura nécessairement un impact sur nos métiers – vient de s’achever au bout de 9 semaines. Verdict ? Mai 2024. En attendant, un certain nombre de documents confidentiels sont mis au grand jour et permettent de mieux comprendre le fonctionnement de l’algorithme. Article pointu et complet sur les dernières mises à jour : Navboost, Rankbrain, Deeprank…

Côté usages

  • Les petits bots GPT’s vont pouvoir exécuter des tâches (exemple avec Zapier).
  • En voici d’ailleurs une nouvelle sélection (outil d’aide sur la création de contenus, gestion de campagnes, descriptions de produits…) et surtout un moyen pour en trouver d’autres (car il n’y a pas encore de moteur de recherche !).
    Exemple dans les RH.
     
  • En terme de génération de voix, je vous avais parlé il y a quelques semaines de air.ai, cette start-up US qui générait des assistants commerciaux virtuels (appels téléphoniques de prospection). Une équipe française est aussi dessus : talkrAssez bluffant.
     
  • La vidéo générative fait encore un bond avec Pika, nouvelle révélation de la semaine…

Côté marques, Castorama lance « Hello Casto« , son premier agent conversationnel IA sur son site, pour offrir des recommandations de produits et des conseils sur les projets de bricolage à ses clients. Idem chez Saint Maclou.

Pour finir, car il n’y a pas que le numérique dans a vie 😅, très belle réalisation d’une campagne Oatly tournée à Paris… devenue virale… sur les réseaux !

Bonne lecture et bon week-end à toutes et à tous.

Campagne Oatly

À retenir cette semaine

Quelle méthode pour établir votre stratégie de contenus ?

Stratégie de contenus

Article issu de la lecture de la newsletter « Le SAV des CMO » que nous vous recommandons. Inscriptions ici.

Jolhane Leite est revenu sur la méthode « Être et Faire » en branding et marketing, développée par Géraldine Michel, qui se concentre sur l’alignement entre l’identité et les actions d’une marque. Elle stipule que pour être crédible, une marque doit aligner ce qu’elle prétend être avec ce qu’elle fait réellement. (Ah bon ? 😅)

L’approche pour établir sa stratégie éditoriale consiste donc à produire des contenus fondamentaux qui reflètent les valeurs et la mission de la marque, puis à les adapter et les réutiliser pour chaque canal (repurposing) de manière créative pour garantir une communication cohérente et efficace avec l’audience cible.

Quelles sont les étapes clés ?

  • Définir la Proposition de Valeur de la Marque : Identifier ce que la marque prétend être et ce qu’elle fait, en alignant ses actions avec sa mission déclarée.
     
  • Segmentation de la Proposition de Valeur : Disséquer la mission de la marque pour en extraire les éléments différenciants qui résonnent avec l’identité de la marque.
     
  • Identification des Éléments de Preuve : Déterminer les actions concrètes que la marque entreprend quotidiennement pour donner du sens à sa mission.
     
  • Confrontation des Idées Théoriques et des Besoins de l’Audience : Relier les actions de la marque à ses Personas Cibles (ICP) et lister les contenus possibles qui répondent à la fois à l’action et à l’ICP.
     
  • Scoring de la Stratégie de Contenu : Évaluer les idées de contenu en fonction de leur pertinence, de leur difficulté de production, de leur potentiel de développement de la marque et de leur potentiel business et marketing.
     
  • Création et Distribution du Contenu : Suivre un plan de distribution qui inclut la création des contenus fondamentaux, leur « repurposing », et leur itération créative pour maximiser l’impact sur l’audience et la croissance de la marque.

Pyramide créa content

Et que faut-il penser de la création de contenus via l’IA ?

Dans une expérience menée par un rédacteur chez Buffer, l’IA a été exclusivement utilisée pour générer du contenu sur LinkedIn pendant une semaine (l’Assistant IA de Buffer, Claude AI et ChatGPT), avec une supervision humaine minimale, essentiellement pour la relecture. 

Cette expérience visait à observer la réaction du public face à une semaine de contenu écrit par l’IA.

Le contenu généré par l’IA a obtenu 9 624 impressions et 151 interactions au total durant la semaine, indiquant un intérêt significatif du public, avec des moyennes quotidiennes de 1 375 impressions et 22 engagements. Cette performance était de 11 % supérieure en termes d’impressions et plus de 75 % supérieure en engagements par rapport aux moyennes hebdomadaires habituelles.

Le contenu offrant des conseils pratiques, telles que des astuces d’écriture en ligne, a été particulièrement bien reçu, mettant en évidence une préférence pour le concret et le développement de compétences, plutôt que pour les contenus plus conceptuels.

Cependant, le processus de sollicitation des outils d’IA a montré des difficultés pour obtenir un rendu semblant humain sans intervention ou édition manuelle. Nous y voilà !

Quoiqu’il en soit et selon une étude de Hootsuite, l’adoption croissante de l’IA a déjà transformé les pratiques de gestion des médias sociaux. Elle pose néanmoins des problèmes de détection et de confiance, surtout auprès des utilisateurs plus âgés. Pour y remédier, Hootsuite suggère de bien connaître son public, d’être transparent sur l’usage de l’IA, (même si la dernière campagne pour Chamonix a fait parler d’elle) et de mettre en place des règles d’utilisation claires.

Et cette tendance ne semble pas près de s’arrêter en 2024.

AI use in 2024

Et côté SEO, même combat.

Cet article illustre comment des entreprises comme LinkedIn, CNET et Bankrate expérimentent la création de contenu AI pour le SEO. Les facteurs clés de succès incluent la combinaison de l’autorité de la plateforme et de la collaboration humaine-AI

La précision, la qualité du contenu et l’adhésion aux lignes directrices éthiques sont essentielles. Avec l’évolution des algorithmes de Google, l’efficacité du contenu AI en SEO dépendra de plus en plus de son exactitude et de sa pertinence. 

Bien que l’AI puisse améliorer l’efficacité, l’expertise humaine reste cruciale pour assurer l’intégrité et la réussite de la stratégie de contenu SEO.

En bref (ou presque)

🛍 Black Friday

En cinq ans, le chiffre d’affaires du Black Friday en France a augmenté de 22 %, atteignant 398 millions d’euros. Les vêtements, chaussures et l’électronique grand public sont les principaux produits recherchés. Par ailleurs, les commerçants utilisant Shopify ont établi un record de ventes de 4,1 milliards de dollars (Monde), marquant une hausse de 22 % par rapport à l’année précédente.

Achats des français lors du Black Friday

🔍 Part de marché des moteurs de recherche

Google a légèrement perdu des parts de marché en France, surtout sur ordinateur où il est passé sous les 80% (!). En parallèle, Bing semble progresser, bien que cette hausse ne soit pas clairement attribuable à Bing Chat (Chat GPT). Sur WebRankInfo, les données montrent que Bing détient 13% du marché sur ordinateur en France, mais moins de 1% sur mobile. Cette différence suggère que l’utilisation de Bing sur ordinateur pourrait être due à son intégration dans Windows, tandis que Google domine sur les appareils mobiles. 

Parts de marché des moteurs de recherche en France

🤖 Google Performance Max : explications

Votre agence vous parle de Performance Max ? Mais encore…
Lancé en 2021, c’est un type de campagne PPC (Pay Per Clic) automatisé de Google. Utilisant l’apprentissage automatique, il ne peut plus être ignoré. Performance Max (PMax) optimise les conversions à travers toutes les plateformes de Google, incluant la recherche, l’affichage, YouTube, Discover, Gmail et Maps. Les annonces PMax sont créées automatiquement à partir des inputs des annonceurs. Performance Max utilise des modèles d’apprentissage automatique pour optimiser les enchères et les placements en temps réel, en se basant sur les audiences, les créations, l’optimisation du budget, la stratégie d’enchères et plus encore. A lire ici.

🕵️‍♂️ Shadow IA

Après le Shadow IT, caractérisé par l’usage non supervisé d’applications SaaS entraînant une dispersion des données d’entreprise, émerge maintenant la Shadow IA. Ce phénomène se traduit par la diffusion d’informations parfois ultra-confidentielles par des collaborateurs non formés aux risques et conditions d’utilisation des Intelligences Artificielles Génératives, soulevant des enjeux importants de sécurité et de confidentialité pour les entreprises.
Source

Utilisation d'outils génératifs d'IA non approuvés et interdits sur le lieu de travail

🏴‍☠️ Bug Bounty

Le concept de Bug Bounty implique des programmes où des individus sont récompensés pour détecter et signaler des failles de sécurité dans des systèmes informatiques.
Le gouvernement en lance un sur l’outil d’authentification FranceConnect où les chercheurs en sécurité peuvent identifier et rapporter des vulnérabilités.

Ces programmes aident à renforcer la sécurité des systèmes en exploitant l’expertise de la communauté. Et vous ? POurquoi n’en lanceriez-vous pas un sur vos fonctionnalités sensibles pour améliorer votre cybersécurité, en tirant parti des connaissances externes pour identifier et corriger les failles potentielles.

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.