📌 Sommaire L'édito  Brèves : TikTok incontournable dans le processus…
📌 Sommaire L'édito L’IA au service de la business intelligence…
📌 Sommaire L'édito Brèves : Google repousse encore la fin…
📌 Sommaire L'édito Brèves : Le Guide 2024 pour optimiser…

RnD Café ☕️ – #334

Prêts ?

Heureux de vous retrouver !

Je vous souhaite une très belle année et de notre côté nous allons nous employer à continuer de décrypter les actualités du numérique avec un seul objectif : les rendre actionnables pour vos projets.

C’est donc reparti et semble-t-il, sur le même rythme que l’année dernière, si l’on en croit les dernières annonces.

Bien sûr, de nombreux papiers sont revenus au cours des derniers jours sur l’IA et ce qu’elle allait nous réserver en 2024.

Après une année 2023 de prise de conscience, nous allons rentrer dans le vif du sujet.

C’est à dire… ?

  • L’IA va devenir un outil essentiel pour la productivité et la croissance des entreprises, et notamment dans nos sujets du marketing et de la création de contenus, de la formation… La marge sera fine entre infobésité avec des contenus sans valeur ajoutée créés à la pelle et des contenus pertinents et solides construits avec l’IA ET l’humain

  • La concurrence sera dure. Quel outil choisir ? Solution souveraine ?
    Open Source ? Quels coûts cachés ? Emergence de solutions (SafeBrain, Dust) permettant de tester et/ou d’utiliser tel ou tel modèle selon ses spécificités. Un nouveau mot à retenir : RAG (Génération Augmentée de Récupération). Ce sont des modèles très fins qui agiront comme de vraies bases documentaires pointues dans les entreprises.

  • Des modèles moins gourmands (RSE) qui se logeront dans nos smartphones (voir le sujet Apple 👇) pour devenir de véritables assistants (voir : un projet chez Open AI avec LoveFrom, Humaneun téléphone TeslaRabbit R1Ballie, vus au CES) capables d’analyser des contenus variés (son, image, texte). On parle de modèle multimodal.

Rabbit R1

Et en termes d’interface, la réalité augmentée va se développer… vraiment.

Réalité augmentée

  • Quelle gouvernance dans les organisations pour « apprendre à apprendre », et déployer les outils en respectant la confidentialité ? Ateliers, IA Mentors, utilisateurs ambassadeurs, solutions sécurisées… Ça s’organise autour d’un Monsieur ou Madame IA et puis comme pour le numérique, dans 2-3 ans, la fonction se diluera dans tous les postes… Autre point : ne pas laisser les équipes sur le bord du chemin en créant une nouvelle fracture numérique.

  • Propriété intellectuelle : d’où viennent les données qui ont servi à entraîner les modèles que vous utiliserez ? Il y aura jurisprudence en 2024 (voir ci-dessous 👇) et beaucoup de régulation.

  • Les progrès attendus sur la vidéo.

  • La cyber sécurité restera l’un des gros sujets 2024 et s’attaquera également aux bots créés via l’IA. À lire « Les nouveaux pirates de ChatGPT ». À (re)voir, ce petit film (7’) fait par HP pour vous sensibiliser sur le maillon faible dans votre organisation. Et si vous vous demandez à quoi servent des lampes à lave dans ls Cyber chez l’éditeur Cloudflare, réponse ici.

Lampes à lave

  • Et les sujets de la blockchain (valider des contenus ou des infos pour contrer la désinformation) et les metaverse (divertissement, expériences, formation, retail) vont réapparaître avec une évolution du hardware (Sony, Apple). Si, si…

Vous voulez fouiller davantage -> L’analyse du rapport de McKinsey ou mieux : vous faire un petit bot qui analysera les 190+ rapports de prédictions 2024 des plus grandes marques, c’est ici.

Après les prédictions, quelques actualités clés des quinze derniers jours

La question de la propriété intellectuelle avec en trame de fond cette question : allez-vous pouvoir continuer à utiliser l’IA pour générer vos contenus sans crainte de violer la propriété intellectuelle de tiers ?

Le New York Times a en effet ouvert le bal et poursuit OpenAI et Microsoft pour violation de droits d’auteur, alléguant que leurs chatbots utilisent ses articles, réduisant ainsi son trafic web. Open AI, surpris par la plainte, était en pourparlers avec le journal pour une solution. A suivre avec attention car cela fera jurisprudence. Analyse juridique-technique ici.

Côté acteurs, les dernières annonces qui vous impacteront.

  • Apple entre dans la danse sur plusieurs fronts. Sur la propriété intellectuelle, justement, ils sont en train de proposer des accords significatifs (50M$) à de grands éditeurs (Condé Nast, NBC News, IAC) pour entraîner leur nouveau modèle dont on devrait entendre rapidement parler. Ferret, c’est son petit nom est donc leur modèle d’IA annoncé comme plus puissant que GPT4 et qui tiendrait dans un iPhone (et ça c’est un grand pas en avant).

  • Deux infos majeures chez Open AI. C’était annoncé, les voici lancées.
    • Lancement du plan TEAMS qui va résoudre plusieurs problèmes quant à l’utilisation en entreprise. Il est désormais possible pour 50$/mois (2 licences à 25€ minimum) d’avoir un espace collaboratif pour l’entreprise, sécurisé, où chaque membre de l’équipe peut travailler en confidentialité, sans confier vos données à l’entraînement général et surtout en partageant à toute l’équipe vos GPTs, ces petits robots dédiés à certaines de vos tâches. Le modèle lève également certaines restrictions en termes de volume (100 messages au lieu de 40 par 3 heures).
    • Lancement du GPT Store, vaste marketplace de petits « bots » (les GPTs) permettant de réaliser toutes sortes de tâches. Pourquoi c’est important ? On a souvent lu la comparaison au lancement de l’App Store permettant à des milliers de développeurs de lancer des applications pour les smartphones. Il y a déjà des milliers de GPTs. Deux questions : 1. comment les marques (vous) vont-elles s’emparer de ces outils en proposant quels types de services à leurs publics ? 2. À quelle vitesse vont se propager les GPTs dédiés à vos équipes internes (base de connaissance, aide à la rédaction, réponse au service client, …) ? À lire ici. Chez RnD, on a commencé.

Touche clavier IA

Côté usages, quelques cas repérés pendant la trêve :

  • Les commerciaux virtuels, ça arrive vraiment… Imaginez que sur votre site e-commerce, un consommateur hésite et finalement ne clique pas sur le bouton « valider ma commande » … On appelle cette personne un « abandonniste » . Dans quelques temps, cette personne recevra un appel d’un « commercial de synthèse ». Nous avions déjà parlé de air.ai et talkr.ai (français) … Voici bland.ai, un dernier venu. Analyse et démo ici.

  • Les influenceurs (influenceuses) virtuels commencent à se déployer… Lil Miquela, Aitana López engrangent des abonnés et des $$ mais elles n’existent pas. Certaines marques tenteront-elles l’égérie IA ? Avant de franchir de le pas, si vous souhaitez comprendre vraiment comment créer un personnage virtuel, ouvrez le capot et découvrez ce tutoriel de Benoit Raphaël.

  •  Comment utiliser l’IA pour localiser vos contenus ? Voir comment le media en ligne BRUT s’y prend (en utilisant l’outil HeyGen)

Brut

Et puisque l’on parle de localisation, pour terminer en souriant, savez-vous quel est le point commun entre ha ha, jaja, kkkk ou hhhh ? Ce sont toutes des façons d’exprimer le rire par écrit. Liste complète ici.

Bonne lecture et très bon week-end !

Pas de newsletter vendredi prochain pour cause de déplacement mais rendez-vous le 26 janvier.

En bref (ou presque)

📈 Les chiffres du Net

Le rapport annuel Data Never Sleeps de Domo est sorti !Que se passe-t-il en une minute sur web ? Quelqu’un a parlé d’infobésité ???

Every minute of the day

Quelle est la taille de YouTube ?

Taille de YouTube

Le rapport Cloudflare 2023 est à garder si vous souhaiter suivre les principaux indicateurs du web : trafic, services, part de marché des mobiles, …

Rapport Cloudflare 2023

 🤡 Tik Tok toujours…

L’obligation par la nouvelle législation européenne (DSA) de publier certaines données clés nous permet d’en savoir plus sur la plateforme chinoise.

TikTok compte actuellement  21,4 millions utilisateurs actifs mensuels en France. L’âge des utilisateurs de TikTok est jeune. L’application attire de nombreux profils, avec une concentration particulière chez les 18 – 24 ans et les 24 – 34 ans, d’après l’étude annuelle de Reech. TikTok connaît un écart important entre les sexes, avec 66% de femmes et 34% d’hommes d’après le Digital Report 2023 de We Are Social ainsi que le rapport de TikTok datant d’octobre 2023.

Du côté de RnD

Toute l’équipe RnD vous souhaite une très belle année, une année éveillée, une année où l’on garde les yeux ouverts et notre sens critique aiguisé, une année où l’on ferme un peu plus les écrans pour mieux les concevoir, enfin une année où l’on reste concentré sur les innovations numériques utiles tout en préservant des moments précieux hors ligne. Voilà tout ce que l’on vous souhaite, tout ce que l’on se souhaite.

Très belle année à vous !

RnD vous souhaite une belle année 2024