L'édito Tout est une question d'échelle Bonjour à tous. Long…
L'édito Listenbourg sur Metaverse…  Après une période d’accalmie, les metaverses…
Dans le cadre de son développement, l'agence RnD recherche un…
L'édito Prompt/ Vous faites quoi dans la vie ?  Je…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > RnD Café ☕️ – #284

RnD Café ☕️ – #284

L’édito

Alors… ? Google Analytics… Illégal ou pas ? 

Petit résumé en quelques lignes si vous êtes un peu perdu…

Et qui ne le serait pas ?


Juillet 2020 : l’UE invalide le Privacy Shield, texte américain qui régit le transfert de données personnelles au motif qu’il n’est pas conforme au RGPD. Un organisme d’état américain peut en effet accéder à ces données où qu’elles soient hébergées… C’est le point de départ du bras de fer et la raison pour laquelle la CNIL déclare il y a quelques mois Google Analytics illégal, que nos données de santé ne partent pas chez Microsoft (Health Data Hub), etc.

Mars 2022 : une discussion entre le Président Biden et la Commission Européenne annonce finalement un potentiel futur accord sur ce sujet. Nous sommes quelques jours après le début de la guerre en Ukraine et la promesse du gaz de schiste américain sonne doux aux oreilles européennes déjà inquiètes de notre dépendance énergétique à la Russie. Dans cet accord, les US ont négocié un adoucissement de la réglementation RGPD mais rien à ce stade n’est officiel.

Octobre 2022 : sept mois plus tard, on commence à comprendre les détails de cet échange grâce à un « executive order » signé par le Président Biden vendredi dernier. Les premières analyses de ce décret évoquent un droit de recours du citoyen européen s’il estime que ses données personnelles ont été divulguées. Ce recours passerait par une médiation (décision hors tribunaux).

Et donc ?  En quoi cela nous concerne, nous, acteurs du numérique ?

Nous pourrions assister à un retournement qui se résumerait ainsi : Google Analytics ne « serait » plus illégal en Europe non pas car les données ne pourraient plus être transmises aux autorités US, mais parce que si c’est le cas, vous pourriez lancer un recours… La belle affaire ! 

Attendons la réponse européenne… a priori pas avant le printemps 2023. D’ici là, on reste fidèle à notre ligne directrice depuis quelques mois chez RnD : les plans B sont prêts à être activés en quelques jours si le législateur accélère.

Si vous voulez fouiller le sujet : tout comprendre avec Raphaël Richard : vidéo pour résumertraduction du texte, la tribune du député modem Latombe qui connaît le sujet, des analyses (ici) et le regard d’une avocate à la Cour d’Appel.

Côté Web3, un peu de vacances cette semaine si ce n’est que même les salariés de Meta (Facebook) ne croient pas à la vision de leur boss sur le Metaverse. Trop de bugs, pas d’adhésion 🇺🇸, en vf 🇫🇷. Et pourtant, Microsoft vient de s’associer à Meta dans le cadre d’un partenariat pour promouvoir le futur de la réunion à distance. On continue à analyser et à vous rendre compte chaque vendredi. 


Autre sujet cette semaine, la croissance digitale est toujours là malgré le contexte mais la dynamique change. Frédéric Cavazza résume le sujet dans un article dont il a le secret : faire mieux avec moins. Le numérique au service du mieux vivre, pas du profit maximal ni du greenwhashing
Et le sujet s’appelle RNE : responsabilité numérique d’une entreprise. Il ne s’agit pas de refaire votre site en mode texte (même si cela revient à la mode) mais de « vérifier si le numérique contribue à l’amélioration ou à la détérioration du bilan RSE d’une entreprise, de définir les priorités et plan d’actions adéquats ». 

A nous de jouer, ensemble.

Bonne lecture et bon week-end.

A retenir cette semaine

L’intelligence artificielle au service de votre stratégie de contenu

L'intelligence artificielle au service de votre stratégie de contenu

L’intelligence artificielle se démocratise et son utilisation se simplifie. Nous en avons parlé les semaines dernières avec la présentation de nouveaux outils tels que Dall E qui permettent de créer des images réalistes grâce à un langage naturel. Mais qu’en est-il de l’intelligence artificielle pour vous aider dans la production de vos contenus ?

Premier point : les briefs. La création d’un brief nécessite généralement la participation de nombreuses parties prenantes et de nombreuses visions qui peuvent différer. C’est là que l’IA peut intervenir en créant un résumé condensé en identifiant les points saillants et ainsi consolider le brief sur un objectif précis.

Second point : l’intelligence artificielle peut intervenir pour vous accompagner dans la diversification de vos stratégies marketing de contenu. En effet, la stratégie actuelle pour la création d’un contenu est de passer 20% de votre temps à sa rédaction et 80% à la promouvoir. Généralement, la promotion de celui-ci consiste pour vous à le partager sur les différents réseaux sociaux en créant des textes variés et créer certains visuels accrocheurs. Ici, l’IA offre “une promotion plus intelligente et plus productive en vous aidant à créer des copies, des sous-titres et même des contenus images et vidéos sur vos réseaux sociaux”.

Dernier point : l’intelligence artificielle vous accompagne dans votre vérification de contenu. L’idée étant ici que lorsque vous rédigez beaucoup de contenus et de publications sur les réseaux sociaux par exemplel’intelligence artificielle s’adapte à votre style d’écriture et à vos habitudes pour vous proposer de nombreuses suggestions. A noter que cette intelligence artificielle s’améliore en apprenant des interactions avec chaque utilisateur.

Et nous en avons parlé mais l’IA ne se cantonne pas uniquement aux contenux. Etienne Mineur, nous partage toutes les nouveautés dans le domaine de l’IA sur les sujets créatifs : les visuels, les contenus, l’animation ou encore la 3D.

👉 Notre équipe Acquisition d’audience vous aide sur vos contenus 💬

En bref (ou presque)

  • 🤖 LinkedIn : l’invasion des robots ?

Si vous êtes recruteur, en particulier sur des postes de direction, vous avez pu voir apparaître dans vos candidatures LinkedIn de faux profils. Depuis peu, on assiste à une vague de profils robots mélangeant des photos alimentées par l’intelligence artificielle et des textes extraits de vrais profils. De quoi se donner des maux de tête lors de la sélection de candidats…

  • 🎯 Comment atteindre la Génération Z ?

Toucher la GenZ n’est pas si simple, sans parler de la fidéliser ! 64% des personnes de cette génération veulent vivre des expériences personnalisées avec les marques. L’étude “The Gen Z Field Guide” d’Horizon Media a exploré cinq secteurs (jeux vidéos, divertissement, éducation, mode et beauté) et a identifié 12 sous-cultures pour vous donner toutes les billes.

  • 🛍 Les sites e-commerce préférés des Français

La FEVAD vient de publier le baromètre de l’audience du e-commerce pour le deuxième trimestre 2022.On comptait alors 42,1 millions de cyberacheteurs en France. Parmi les 20 sites et applications e-commerce les plus visités en France, on retrouve logiquement Amazon, Leboncoin et Cdiscount dans le TOP 3. Vinted et Booking complète le TOP 5. En moyenne, 75% des Français ont consulté, chaque mois, au moins un des sites (ou applications) du TOP 20. 

Si vous avez un site marchand vous aussi, cochez-vous toutes les cases du check out (page de paiement) ?

  • 🥷 Les applications les plus compromises et gourmandes en data

20% des comptes sur les réseaux sociaux seraient compromis d’une manière ou d’une autre selon Google. Et pour cause ! L’étude “Hacker Hotspots” de TechShielder révèle les 10 applications qui sont les plus hackées dans le monde (Facebook, Instagram et WhatsApp dans le TOP 3, bravo Meta…) et celles qui possèdent le plus de données à notre sujet (Facebook et Messenger, Instagram et Snapchat dans le TOP 3).

  • 📱 Réseaux sociaux, toujours… Quoi de neuf ?

Le géant chinois ByteDance, maison mère de TikTok (qui, d’ailleurs, se lancerait prochainement dans le live shopping et se voit déjà acteur de l’e-commerce), voit son chiffre d’affaires croître encore et encore… tout comme ses dépenses ! Se concentrant sur la croissance, parmi ces dernières, on compte un montant non négligeable dédié au marketing : 19,2 milliards de dollars ! En comparaison, ByteDance dépense 14,2 milliards de dollars en R&D.

De son côté, BeReal passe la barre des 50 millions de téléchargements. Si sa croissance est très importante, l’application sociale est peu utilisée quotidiennement. En effet, elle compte seulement 9% d’utilisateurs quotidiens malgré une promesse alléchante où le marketing d’influence n’existe plus. D’ailleurs, si certains internautes sont sceptiques sur les influenceurs, les marques continuent à miser sur eux ! 18% de croissance sont attendus pour le secteur l’année prochaine.

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.