L'édito Marketing numérique et contexte international ? En fait, les…
L'édito Souveraineté Depuis le 24 février dernier (), le mot souveraineté n'en…
📌 En un clin d'œil L’EditoArticle : La fracture numérique,…
📌 En un clin d'œil L’EditoL'opportunité des podcasts de marqueLes…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > RnD Café ☕️ – #280

RnD Café ☕️ – #280

L’édito

Souveraineté

Depuis le 24 février dernier (🇺🇦), le mot souveraineté n’en finit plus de se décliner. Souveraineté militaire, industrielle, pharmaceutique, alimentaire, énergétique… En fait, on devrait davantage parler d’indépendance. Mais passons.

Eh bien ! Je vous le donne en mille, notre souveraineté numérique est aussi au cœur des débats actuels, impactant le choix des ressources, des outils et des plateformes que nous utilisons au quotidien dans nos métiers.

Le Cloud Act (loi extraterritoriale US promulguée en 2018 régissant l’accès aux données personnelles par les autorités) n’en finit pas de surprendre. Une étude de la semaine dernière d’un cabinet d’avocats néerlandais (à la demande du Ministère de la Justice hollandais) conclue qu’une entreprise européenne peut y être soumise si elle dispose d’activité aux US… même à distance. Les juristes concluent même qu’un employé de nationalité américaine pourrait être tenu de délivrer des données. Le Cloud de Confiance français pourrait donc en pâtir. L’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) n’a toujours pas donné son accord sur les solutions souveraines. En savoir plus.

A noter que, comme le souligne La Tribune, le gouvernement, à l’occasion de l’inauguration du nouveau datacenter d’OVH lundi à Strasbourg, a annoncé une série de mesures pour soutenir l’écosystème du Cloud français et attaqué les GAFAM US. Ca tombe bien, cela bouge aussi du côté des acteurs français. Cinq entrepreneurs dont Jamespot (que nous accompagnons sur certains sujets) défendent l’instauration de quotas en faveur des entreprises européennes dans les achats publics et listent six solutions pour mettre en place de tels quotas.


Et si vous voulez un bon récap sur ce sujet de souveraineté numérique, il est à lire ici.

Toujours des nouvelles qui alimentent le débat cette semaine côté Web3 :
 

  • Une liste de signataires dans l’industrie du jeu vidéo appellent à la plus grande vigilance concernant l’impact écologique des métaverses.
  • Pour autant, en termes de marque iconique, LEGO annonce accélérer ses projets dans les univers virtuels.
  • Quant à Starbucks, ils ont dévoilé le programme de fidélisation avec des NFT dont nous vos parlions en mai dernier avec Starbucks Odyssey. Les clients peuvent à la fois gagner et acheter des actifs numériques qui débloquent des expériences et des récompenses exclusives.
  • Enfin, des premières pistes qui pourraient permettre aux métaverses de changer la vie des personnes handicapées.
     

Côté création, et toujours dans la lignée des avancées désormais hebdomadaires de l’Intelligence Artificielle (cf ici et ici), voici une nouvelle fonctionnalité qui permet d’« imaginer » ce qu’il pourrait y avoir autour d’une œuvre.  A noter que Photoshop s’y met aussi ! 👇

Photoshop et l'intelligence artificielle

Et pour finir, clin d’œil à nos amis clients avec cet article bien documenté de Forbes expliquant pourquoi les compétitions sont la pire pratique commerciale pour les annonceurs et les agences. 😉

Sur ce, stoppez les pitchescontactez-nous directement

Bonne lecture et bon week-end !

A retenir cette semaine

L’innovation numérique au cœur des applications de messagerie

L'innovation numérique au cœur des applications de messagerie

Nous avons évoqué le sujet de nombreuses fois au sein de la newsletter RnD : les applications de messagerie. Celles-ci innovent de nouveau et viennent façonner le futur de la discussion.

En 2021, une étude a été menée par Statista sur laquelle il a été estimé qu’il y avait près de 3,09 milliards d’utilisateurs ayant utilisé des apps de messagerie via leurs téléphones mobiles pour communiquer. Quand nous parlons d’applications mobiles, nous connaissons bien sur les plus connues parmi lesquelles MessengerWhatsApp et Wechat. Mais nous comprenons également SnapchatTelegram et les nouvelles solutions arrivant sur le marché. 

Cette communication ne cesse d’évoluer, de nouvelles tendances arrivent et les marques s’y intéressent. Avec elles, de nouvelles formes de communication. Au premier abord, les communications étaient de simples messages textes. Aujourd’hui, les photosgifsémoticônesstickers ou memes font partie de notre quotidien, créant un nouveau langage numérique.

Autre nouvelle tendance avec l’innovation technologique : l’“human messaging”. Son objectif : être immersif via la mise en place d’un hologramme pour créer un lien émotionnel fort. L’arrivée du métavers et de la 3D dans une réalité artificielle n’y est pas pour rien. 

Hologrammes dans les applications de messagerie

Une nouvelle tendance, qui est structurante pour un futur proche, est l’idée de faire de la messagerie le point de départ “de toute navigation internet”. “Dans un avenir proche, nous aurons des mini-sites web ou des mini-programmes qui fonctionnent au sein des applications de messagerie, comme c’est déjà le cas pour WeChat. Les app comme WhatsApp, Messenger ou Telegram deviendront les nouveaux Chrome, Mozilla ou encore Internet Explorer”. L’idée est d’intégrer des CTA (Call To Action / boutons qui engendrent des actions) et des fiches produits directement au sein de votre application de messagerie pour rediriger vers les bonnes pages.

Autre point important sur le futur de la messagerie : la data, les données personnelles et la protection de celles-ci. En effet, des solutions apparaissent depuis plusieurs années, Signal est un bon exemple. L’envie de s’inscrire de manière anonyme devra être prise en compte par les solutions de messagerie car malgré le RGPD, certaines informations sont toujours récupérées par les géants américains. 
 

Toutes ces innovations et tendances sont belles sur le papier, mais il reste important de prendre en compte les enjeux sociétaux. En effet, la sobriété numérique est un enjeu global et important dans la solution sélectionnée par l’utilisateur final. L’éco responsabilité prend place, nous pouvons le voir avec le darkmode pour réduire la consommation d’énergie ou la suppression automatique de messages pour libérer du stockage. Ce sujet est en plein essor mais il est certain que des évolutions importantes vont changer nos habitudes.

👉 Notre équipe Conseil & Stratégie vous aide sur ces sujets 💬

En bref (ou presque)

  • 💼 « Aller chercher les compétences là où elles sont réellement ».

Le recrutement sans CV trace son chemin ! Parce qu’un CV ne révèle pas le potentiel, les compétences transverses et la capacité à apprendre d’un candidat, plusieurs entreprises, dont Accor il y a quelques mois, ont fait le pari de recruter sans CV. A priori, ça marche !

Les sites web de recrutement sont l’une de nos spécialités. Contactez-nous !

  • 💻 Quelles sont les plateformes préférées des consommateurs et des marketeurs en publicité digitale ?

Kantar vient de publier son étude “Media Reactions 2022. On y apprend notamment quelles sont les plateformes que préfèrent les consommateurs VS celles des professionnels du marketing. Quand les consommateurs dévoilent leur top 4 composé d’Amazon en premier suivi de TikTok, Spotify et Google, les marketeurs, eux, ont une préférence pour Instagram, Google, YouTube et TikTok. Notons tout de même que les formats publicitaires qui plaisent le plus aux Français sont les contenus d’influenceurs et les podcasts. On assiste d’ailleurs à l’avènement des “auteurs et créateurs” sur les réseaux sociaux (9% des socionautes).

  • ­🔒 TikTok enregistre tout ce que vous saisissez sur son navigateur interne.

C’est un fait, les réseaux sociaux en savent beaucoup sur nous. Mais plus que nous le pensons… Selon le développeur et chercheur en cybersécurité Felix Krause, TikTok ne fait pas dans la dentelle. Il a conçu InAppBrowser, un site permettant de “vérifier si les navigateurs qui s’ouvrent à l’intérieur des applications mobiles” collectent nos données. Il en résulte que le réseau social chinois injecte du code pour traquer les données que vous saisissez dans son navigateur interne (oui, même vos données bancaires et vos mots de passe). Un nouveau caillou dans la chaussure pour TikTok qui, selon certains, devrait être banni.

  • 🚀 Les news média à suivre.

Axios résume les neuf tendances actuelles dans le monde des médias. Parmi elles, la fusion des deux départements Intégrité commerciale et Intégrité centrale de Meta (ex Facebook) et la refonte de la page d’accueil de The Verge à la sauce Twitter. Découvrez pourquoi ces changements sont importants. Côté pub, la comparaison du CPM (coût pour mille impressions ou affichages) pour chaque média est également à voir !

  • 📉 Eclatement de la bulle des NFT ?

On y est, le boom autour des NFT s’effrite fort. Les échanges de NFT sur OpenSea se sont écroulés de 99%. Le 28 août dernier, OpenSea a traité 5 millions de dollars de transactions contre… 405,75 millions le 1er mai 2022. Et pourtant (cf. edito), nous continuons à penser que ce sujet porte en lui les germes du futur du CRM (programme de fidélisation, certificats de propriété, …).

  • 💻 L’évolution des sites web les plus populaires entre 1993 et 2022.

Vous souvenez-vous du site web le plus populaire en 1993 ? Non ? AOL, à l’heure où 200 sites étaient accessibles. En 2022 ? Google, sans surprise, qui se hisse en première place, là où plus de 2 milliards de sites sont disponibles sur le web de nos jours. Il s’en est passé des choses en près de 30 ans ! Séquence nostalgie avec ce graphique animé qui retrace cette évolution.

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.