L'édito Tout est une question d'échelle Bonjour à tous. Long…
L'édito Listenbourg sur Metaverse…  Après une période d’accalmie, les metaverses…
Dans le cadre de son développement, l'agence RnD recherche un…
L'édito Prompt/ Vous faites quoi dans la vie ?  Je…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > RnD Café ☕️ – #282

RnD Café ☕️ – #282

L’édito

Quelles prévisions pour Q4 ?

Year progress 2022 : 74%

La rentrée est bien derrière nous. Quelles (r)évolutions dans nos métiers du numérique, ce dernier trimestre nous réservera-t-il ?

Peut-être du lourd côté législatif
C’est une information importante pour la profession qui est tombée mardi et elle nous vient de la Maison Blanche qui devrait publier la semaine prochaine son décret tant attendu sur les transferts de données transatlantiques.

Ce futur décret (Privacy Shield 2) est conçu pour répondre aux préoccupations européennes concernant les pratiques de surveillance aux États-Unis.

Ne pas crier victoire trop vite ! Attendre et analyser ce qui sera peut-être une évolution significative dans la bataille qui oppose l’UE aux US en matière de protection des données personnelles avec toutes les conséquences que nous vivons depuis plusieurs mois (impact du cloud act, illégalité de Google Analytics dans certains pays, etc…). On est sur le coup et on vous raconte la semaine prochaine.

Malgré les interrogations actuelles sur le web3, c’est tout un pan du métier de la data qui se prépare aux metaverses. L’accès à toutes les datas, partout, en temps réel, longtemps proposé dans les ouvrages de science fiction est en train de s’organiser avec des dizaines d’acteurs du monde de la data répartis en 3 segments : l’origine de la datal’organisation de cette information et la facilité à la partagerA voir ici.

Concernant la crise climatique, les regards vont continuer à se focaliser sur l’impact du numérique. A ce sujet, si vous souhaitez identifier l’outil de visioconférence le moins consommateur de carbone, c’est ici. Spoiler : Teams s’en sort bien.
Côté sites français, une première étude vient d’analyser 90 sites français représentatifs. Peut mieux faire… Score d’éco-conception moyen : 29/100 (note E). Voir l’infographie.

Et côté Intelligence Artificielle, que nous réserve ce trimestre ?

Nous en avons parlé à plusieurs reprises ici, mais je vous invite à lire cette tribune de Sébastien L’Hosto, designer, sur les 8 impacts de ces nouveaux outils sur la création : apprendre, s’inspirer, fouiller, communiquer un concept, brainstormer…

En matière de 3D, cela va être rapide et violent. Regardez ici les avancées de la 3D temps réel de Nvidia.
Quant à Dall-e (l’un des outils phares du moment en termes de création assistée par l’IA), leur dernière annonce permet d’insérer une photo d’une personne réelle dans une création… Attendons-nous au pire…

Bonne lecture, bon week-end.

Dall-e : photo d’une personne réelle dans une création

A retenir cette semaine

Le retail media a de beaux jours devant lui !

Le retail media a de beaux jours devant lui !

Le retail mediaensemble d’offres publicitaires des enseignes de distribution consistant à vendre et afficher de la publicité sur le parcours de courses des consommateurs, que ce soit en magasin ou en ligne, est en pleine croissance depuis déjà quelques années. Sa progression devrait atteindre +15% cette année par rapport à l’année dernière et ainsi peser 101 milliards de dollars, un palier encore jamais atteint.

Considéré comme un environnement de test and learn il n’y a pas si longtemps, le retail media fait peu à peu ses preuves. C’est désormais un poste de dépenses de plus en plus important pour les annonceurs qui multiplient les cas d’utilisation. Pour preuve, le retail media devrait représenter cette année 11% du marché publicitaire mondial (qui se porte bien au premier semestre 2022, tout comme la publicité digitale et celle sur les réseaux sociaux) et 18% de la publicité numérique.

Plus optimiste encore, en 2027, le retail media devrait atteindre les 160 milliards de dollars de revenus et afficher un taux de croissance de 60%, surpassant ainsi le taux de croissance prévu de l’ensemble de la publicité numérique. D’ici là, la concurrence sur le marché va s’accélérer avec une plus grande participation des marques non endémiques selon une étude de GroupM.

GroupM : retail media forecast

Si sa croissance est aussi dynamique et positive, c’est parce que nos habitudes d’achat et de consommation ont évolué depuis la pandémie. Pour ne citer que lui, le drive alimentaire a bondi de 98% pendant la crise. Les marques en ont profité pour s’imposer aux yeux des consommateurs là où ils sont les plus enclins à acheter.

C’est là l’un des avantages principaux du retail media : quand un internaute se rend sur un site de grande distribution, dans la majorité des cas, c’est pour réaliser un achat ou consommer un service. C’est une opportunité pour les marques de profiter de ce comportement en affichant des publicités ciblées. Publicités qui, grâce aux nouveaux outils de mesure, peuvent être mesurées en temps réel. Sont-elles efficaces ? Ont-elles généré des clics ? Un achat suite à cela ?

Les réseaux de retail media se multiplient et vont continuer dans les années à venir. Néanmoins, GroupM estime que nous allons assister à une rationalisation inévitable entre les réseaux et les technologies. “L’évolutivité, la différenciation et la pérennité, en particulier dans le contexte de la situation économique générale, seront le terrain de bataille pour bon nombre des réseaux les plus récents et des technologies qui les soutiennent.” Ainsi, les retailers avec un programme de fidélisation adopté auront une position plus forte.

Le retail media doit tout de même s’améliorer en termes de capacité, de qualité des données et des partenariats sur les marchés mondiaux et au sein des canaux de vente au détail.

👉 Notre équipe Conseil & Stratégie vous aide sur ces sujets 💬

En bref (ou presque)

­

  • 🖥️ La transformation digitale au cœur des entreprises.

67% des cadres dirigeants pensent que la transformation digitale est une réelle opportunité. Malgré le fait que la transformation digitale reste la priorité des entreprises aujourd’hui, beaucoup d’entre elles n’atteignent pas leurs objectifs. Souvent, les entreprises échouent dans leur transformation à cause de 3 éléments : des objectifs trop optimistes ; une mauvaise exécution de la transformation ; la conduite de la transition numérique. En réalité, l’entreprise doit voir sa courbe d’apprentissage numérique par étapes tout d’abord en la modernisant puis en réalisant une transformation à son échelle et, ensuite, la création de nouveaux business via de nouveaux canaux. N’hésitez pas à en découvrir plus sur “Comment les cadres affrontent la transformation digitale” via cette infographie.

  • 📊 Data never sleeps

Dono vient de partager sa 10e infographie “Data never sleeps” sur laquelle nous pouvons voir l’impact de la donnée sur notre vie quotidienne. L’objectif : partager un aperçu des données créées chaque minute sur Internet. 16 millions de messages sont envoyés chaque minute, côté zoom, plus de 104 000 heures sont réalisées, 90 millions de dollars sont dépensés dans les crypto-monnaies, 66 000 photos sont partagées sur Instagram et près de 6 millions de recherches sont réalisées sur Google.

  • 🖥️ Google vient de fêter ses 24 bougies

Google vient de fêter ses 24 ans. Pour rappel, Google, c’est plus de 160 000 employés, 21 bureaux dans 11 pays, et 91% des Français qui utilisent ce moteur de recherche. Cet outil est devenu indispensable dans nos vies, comme d’autres Gafam dont près de ⅔ des start-ups tech françaises affirment en être dépendantes.

  • 📱 Les réseaux sociaux continuent de faire parler d’eux

Côté réseaux sociaux et outils de communication, nous avons eu de nombreuses annonces cette semaine. Pour WhatsApp, de nouvelles fonctionnalités de confidentialité vont voir le jour, comme quitter les discussions de groupe en silence, contrôler qui peut voir le statut en ligne ou encore bloquer certaines captures d’écran. En parallèle, WhatsApp a également corrigé une vulnérabilité via son application Android qui permettait d’installer un logiciel malveillant lors d’un appel vidéo. Enfin, WhatsApp se rapproche de Salesforce avec l’objectif de contacter d’éventuels clients ayant pris connaissance de leurs produits. LinkedIn de son côté a réalisé des expérimentations sur 20 millions d’utilisateurs sans les avertir entre 2015 et 2019 sur son algorithme “personnes que vous pourriez connaître”. Pour terminer, TikTok risque une nouvelle fois une amende, cette fois de 30 millions de dollars, pour ne pas avoir respecté la vie privée des enfants.

  • 👨‍💻 Métaverse, Web3, blockchain, jeux vidéo virtuels, opportunités pour les marques ?

Métaverse, Web3, jeux vidéo virtuels, quelles sont les nouveautés ? Pour mieux cerner le sujet, Digital Play Bac vient de faire un résumé condensé du métaverse en 7 points et explique pourquoi il s’agit du nouvel eldorado des marques. D’ailleurs, connaissez-vous les marques présentes dans le Web3 ? En plus des sujets que nous entendons beaucoup comme la métaverse etla blockchain, le monde du jeu vidéo virtuel via Roblox prend de plus en plus de parts de marché notamment avec sa communauté très engagée. L’objectif : grandir et apporter une nouvelle vision du métaverseWalmart vient de créer en partenariat avec Roblox le Walmart Land et l’Universe of Play. “Dans ces deux mondes virtuels, les joueurs pourront collecter des marchandises virtuelles, jouer avec des jouets et des personnages intégrés, assister à des concerts en direct ou encore participer à des concours divers et variés”.

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.