L'édito Modération versus modèle économique ? Bonjour à tous, L'édito…
L'édito La fin des réseaux sociaux… ? Une tribune de The…
L'édito Tout est une question d'échelle Bonjour à tous. Long…
L'édito Listenbourg sur Metaverse…  Après une période d’accalmie, les metaverses…
Agence RnD > En ce moment > Newsletter > RnD Café ☕️ – #290

RnD Café ☕️ – #290

L’édito

Modération versus modèle économique ?

Bonjour à tous,

L’édito de la semaine dernière sur la fin des réseaux sociaux a suscité des discussions riches avec certains d’entre vous. 

Dans cette continuité, une info glanée mercredi chez TTSO s’arrête sur les torrents de contenus toxiques des réseaux sociaux et les enjeux de modération qui y sont liés.

Une étude de 4 chercheurs de Columbia et Chicago a cherché à mesurer les effets de la modération des contenus haineux, fake news etc… Les sondés ont téléchargé une extension sensée masquer ces contenus. Subtilité : pour la moitié des répondants, l’extension était un « placebo » et ne faisait en fait juste… rien. 

1er enseignement : en masquant 6% des contenus toxiques, on réduit de 73% leur exposition. Mais le véritable enseignement est que ces utilisateurs protégés consomment beaucoup moins de contenus (-23% sur Facebook). Comme le résume TTSO : « pour les réseaux, la toxicité rapporte »  !
 

Passons…  

En matière de création numérique ou art génératif, un pas de plus est en train d’être franchi : créer des illustrations 3D via des commandes textuelles (les fameux prompts). De nombreux acteurs sont dessus : Nvidia, Apple, Dream Fusion. Voir la vidéo 👇. En parlant d’IA, un article intitulé « prendre la mesure de l’intelligence artificielle » aborde de manière claire les grands enjeux. Si vous avez le temps (10’) et que le sujet vous intéresse, article Must Read.

illustrations 3D via des commandes textuelles

Côté web3, le bruit ambiant augmente à nouveau. Notre conseil ne change pas : mettez en place des veilles sectorielles pour voir ce qui se trame dans votre métier. En tous cas, ça bouge… Si vous travaillez dans le tourisme, par exemple, lisez cette étude sur l’avenir du tourisme à l’heure du Web3. Sinon, contactez des acteurs comme Lucy & Associés (avec lesquels j’ai collaboré il y a quelques temps) qui mettent en place des veilles pointues.

Autre sujet important, c’est l’impact du Web3 dans le CRMJ’en parlerai d’ailleurs le 07/12. Ian Rodgers (Ex Apple, LVMH, …), aujourd’hui chez Ledger, estime que « le futur de l’identification passe par le Wallet ».

Quelques autres signaux cette semaine : la SACEM (avec la marketplace Pianity) étend le droit d’auteur aux NFT musicaux ; Nike vient d’annoncer qu’ils allaient permettre au public de concevoir des sneakers dans les metaverses et ensuite de les vendre.

A noter qu’Apple recrute des spécialistes de la réalité virtuelle et les rumeurs sur leur prochain casque vont bon train. Seront-ils les prochains « game changer » de l’expérience immersive qui tarde encore un peu à décoller ?

Côté régulation, nous parlions récemment de la DSA, loi Européenne sur les services numériques entrée en vigueur le 16 novembre dernier. La Commission européenne publiera début 2023 la liste des très grandes plateformes américaines qui devront s’y plier à partir de l’été 2023.

Et période oblige, les premières tendances 2023 apparaissent. Dans notre secteur par exemple : quelles seront les grandes tendances en marketing digital l’année prochaine ? On y trouve la puissance que prend TikTok (même si le débat d’une invasion soft power chinoise grossit), le rôle des vidéos courtes qui remplacent les photos, le social selling (e-commerce via le bouche à oreille amplifié par les réseaux ; c’est moins nouveau), le SXO (acronyme de Search eXperience Optimization), cette discipline qui permet d’associer référencement naturel et expérience utilisateur pour optimiser les taux de conversion. Sur ce point, on vous en parle quand vous le souhaitez ; c’est notre quotidien.

Pour conclure, souvenez-vous, il y a quelques mois, je vous parlais de Theranos, cette start-up californienne dans le domaine de la santé qui s’est transformée en l’une des plus grosses arnaques de la Silicon Valley, aujourd’hui symbole de l’aveuglement collectif qui peut parfois s’emparer du monde de la Tech. Sa fondatrice, Elizabeth Holmes a été condamnée à 11,5 ans de prison pour fraude massive.

Que cela ne vous empêche pas une bonne lecture et un bon week-end.

A retenir cette semaine

Marketing : moins de croissance, plus de rentabilité

Marketing : moins de croissance, plus de rentabilité

Pendant de nombreuses années, la croissance était LE critère principal sur lequel les professionnels du marketing se concentraient. Au fur et à mesure que l’économie mondiale devient volatile et ralentit, le prisme change. Désormais, ce n’est plus croître à tout prix mais être rentable.

Selon une étude menée par Twiliosur 1300 professionnels du marketing et de l’expérience client, 61% des personnes interrogées déclarent que la mentalité de « croissance à tout prix » est révolue. 

La quasi-totalité des entreprises (93%) déclarent qu’elles vont adopter “des mesures pour s’adapter aux conditions macroéconomiques actuelles et se préparer à une récession”. Généralement, les budgets marketing sont les premiers à être coupés. D’ailleurs, 63% des responsables marketing prévoient de diminuer leurs dépenses en matière de technologie marketing les 12 prochains mois. 

57% estiment “dépenser de l’argent de manière inefficace dans des outils d’acquisition” et dont, en plus, ils n’ont pas besoin ! Cela explique pourquoi 83% des marketeurs prévoient une consolidation des actions marketing au cours de l’année prochaine. Et cela passe par un changement de stratégie !

Près d’un professionnel du marketing sur sept déclare s’orienter vers des canaux qui ont déjà fait leurs preuves, là où le retour sur investissement est sûr : on se concentre sur les résultats qui fonctionnent aujourd’hui pour affronter la volatilité de demain. Pour l’instant, il semblerait que l’email reste le canal le plus engageant.

Pour s’assurer la rentabilité, les marketeurs se concentrent non plus sur l’acquisition de nouveaux clients mais sur la fidélisation des clients actuels pour être efficaces. Ils sont 67% à déclarer donner la priorité à la satisfaction des clients actuels plutôt que d’en acquérir de nouveaux. Dans ce cas, quoi de mieux que d’exploiter les données clients existantes ? Il sont 71% à donner la priorité à la récolte et l’exploitation de données first-party.

Fidélisation First !

En bref (ou presque)

  • 📈 Les prédictions et tendances médias pour l’année 2023 !

La fin de l’année approche et les premières prédictions ont été réalisées. Kantar vient de partager une étude sur les tendances et prédictions du secteur des médias pour 2023. Dans les grandes lignes, cinq thèmes sont évoqués : l’avenir de la vidéo ; la gestion de l’impact de l’inflation sur les médias ; la qualité des données ; la technologie ; le “net zéro”. Kantar prévoit l’émergence de nouveaux comportements des audiences, des stratégies de visualisation pour la VOD, investir sur l’image de marque ou encore adopter le cross-media.

Mirakl quant à lui vient de créer de son côté une solution pour permettre aux opérateurs de places de marché de monétiser d’une meilleure manière leurs audiences et ainsi générer des revenus supplémentaires (lancement avril 2023). Enfin, HubReview partage de nombreux insights et retours d’expériences sur des stratégies pour s’adapter et performer. 

  • 🛍️ Bilan des ventes dans le e-commerce fin 2022 : 36 milliards 

Selon le dernier bilan de la Fédération e-commerce et vente à distance (FEVAD) pour le 3e trimestre de 2022, les ventes approchent les 36 milliards d’euros, soit une hausse de plus de 16,8%. Les secteurs du tourisme et du voyage sont en augmentation de 39% tandis que la vente de produits électroniques est en baisse de 15%. Tout cela prenant de plus en plus place sur des marketplaces (+5%) et via l’achat sur mobile (+6%) qui a augmenté de plus de 23% en l’espace de 3 ans.

  • 📈 Les meilleures stratégies marketing de croissance B2B 

Adobe vient de partager son rapport “The State of Marketing Automation” réalisé auprès de 600 décideurs marketing sur les meilleures pratiques marketing B2B pour 2023. Il s’avère que pour 98% des personnes interrogées, l’automatisation marketing est extrêmement importante pour atteindre leurs objectifs. Il s’agit de la meilleure stratégie pour comprendre “l’engagement personnalisé des clients”. Selon le rapport, des tendances émergent : l’utilisation de l’intelligence artificielle au sein du process marketing ; un fonctionnement et objectif commun entre le pôle marketing et commercial ; la personnalisation sur l’ensemble des canaux utilisés et surtout l’utilisation des bons canaux en fonction de votre cible ; la mesure des KPIs de chaque campagne automatisée et, surtout, pour terminer, une excellente gestion de données pour suivre au mieux l’impact de l’automation marketing

  • 📱Facebook résiste, Linkedin s’affirme et TikTok continue de monter

C’est un classement presque inattendu pour les dernières tendances de l’année 2022 dans le secteur des réseaux sociaux et dans la communauté des Community Managers français. Quelles sont les plateformes sociales qu’ils préfèrent ? En premier, Instagram s’est affirmé avec les Reels et Stories qui rassurent bien plus les entreprises dans leurs utilisations que Snapchat (en dernière place) ou TikTok. LinkedIn, à la deuxième place, a vu ses utilisateurs augmenter avec 25 millions de membres en France en 2022 soit 80% de la population active française. Facebook résiste sur le podium à la troisième place notamment grâce à son système de publicité encore rentable pour les entreprises. La quatrième place est pour TikTok qui passe devant Pinterest, Twitter et YouTube. Avec 19,5 millions d’utilisateurs chaque mois dans le monde, ils ont publié leur premier chiffre d’affaires réalisé en France avec 30 millions d’euros en 2021.

  • 💻 Etude du cas : le New York Times et son abonnement dynamique

La stratégie d’abonnement dynamique du paywall du New York Times est détaillée dans cette étude de cas. Début 2011, le journal s’est rendu compte que les recettes publicitaires étaient en chute libre, la presse écrite n’arrivait pas à innover face au contenu en ligne. C’est pourquoi une stratégie de paywall (page où vous devez payer pour accéder au contenu) a été mise en place pour booster les abonnements. Précisément, cette stratégie est une stratégie “metered permettant d’accéder à 20 articles gratuits par mois avant d’être bloqués par un paywallL’objectif : maintenir un trafic organique des visiteurs occasionnels et encourager les lecteurs réguliers à s’abonner. Résultat : le journal a atteint 10 millions d’abonnés en 2022 et vise 15 millions d’abonnés pour 2027. Cette réussite est expliquée par l’amélioration de l’offre premium au fil des années et une approche unique via un modèle dynamique. Ce modèle a tout de même un risque : il faut savoir trouver l’équilibre entre la frustration et l’engagement.

Newsletter

Chaque vendredi matin, retrouvez une synthèse des informations du marketing digital à replacer lors de votre prochaine réunion.